A LA UNE Actualité Diourbel Education

Université Alioune Diop de BAMBEY-Décès d’un étudiant : Ça a chauffé sur le front des étudiants qui contestent la version du CROUS

De Abdoulaye Faye, correspondant de Teranga News à Diourbel

Les étudiants de l’université de Bambey sont très remontés contre l’administration pédagogique et celle du CROUS. Ce matin (mardi), ils ont fait face aux forces de l’ordre, après avoir barré et brûlé des pneus sur la route nationale (Dakar – Touba).

Selon Justin Mendy, président de la commission de la coordination des étudiants de l’UADB, joint au téléphone, ils avaient séquestré deux éléments du Groupe mobile d’intervention (GMI) et les forces de l’ordre avaient arrêté à leur tour six (6) étudiants. Ils ont été tous libérés par la suite. Ce, pour se faire entendre. Les étudiants réclament justice sur la mort suspect d’intoxication alimentaire de leur camarade décédé la semaine dernière. Ils exigent aussi la restauration des amicales des UFR et de la coordination des étudiants. Ils en ont profité pour réfuter la session unique décrétée par l’administration du temple du savoir.

Toute l’autopsie révèle que le défunt Badara Ndiaye est décédé d’autre chose que d’une intoxication : «le certificat de genre de mort délivré par le médecin légiste de l’hôpital Aristide Le Dantec, en exécution d’une instruction judiciaire, renseigne que le patient est décédé des suites d’une maladie hépatique avec défaillance multicéréale».
A cet effet, la direction du Crous appelle à la sérénité de tous et s’engage à continuer le travail pour l’amélioration de la condition des étudiants de l’université Alioune Diop.

Pour rappel, un étudiant de l’UADB a perdu la vie le mardi 30 novembre chez lui à Kaolack, quelques jours après une intoxication alimentaire la suite d’un repas dans un restaurant de l’université Alioune Diop.

A propos de l'auteur

Khadim FALL