A LA UNE Actualité Justice Saint-Louis

Saint-Louis : À 70 ans, il est condamné pour trafic de chanvre indien

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis 

Malgré ses dénégations devant la cour du tribunal régional de grande instance de Saint Louis, le sexagénaire D. Thiaw a été reconnu coupable de trafic de chanvre indien. Il a été lourdement condamné par la justice et envoyé à la Mac de la vieille cité de Ndar pour une peine de 02 ans ferme.

Les populations du quartier de Pikine dans le faubourg de Sor ont poussé un grand ouf de soulagement en apprenant l’arrestation et la condamnation du vieux trafiquant de yamba, D.Thiaw. Son commerce illicite et la fréquentation de nombreux drogués dans les alentours de son domicile étaient devenus un véritable danger pour les pikinois. Longtemps filé par les services de lutte contre la drogue et les stupéfiants de la Police, il a été finalement pris la main dans le sac, la semaine dernière. Postés aux abords du domicile du trafiquant, les policiers ont été aidés dans leur tâche par la prise d’un jeune délinquant qui détenait par devers lui deux corners de chanvre indien. Cuisiné sur la provenance du produit prohibé, le jeune B.Boye passe aux aveux et désigne le vieux Thiaw comme étant son vendeur. Avant de les conduire à la maison du trafiquant sous bonne escorte. Surpris par cette visite inattendue, le maître des lieux n’avait que ses yeux pour constater les dégâts. La perquisition des lieux a permis de découvrir une importante quantité de yamba de qualité “marron”, des paires de ciseaux, du papier journal pour emballer la ” marchandise” et une somme d’argent provenant de son commerce illicite.

A la police comme au tribunal, le jeune fumeur B.Boye a avoué et expliqué avec les moindres détails de leur relation. Devant la cour, il a déclaré en tant que consommateur, s’être très souvent ravitaillé chez le vieux Thiaw parce qu’ il vend de la “bonne qualité”. Avant de poursuivre qu’il fournit du chanvre “marron” très recherché par les adeptes du yamba. Et puis, a-t-il révélé au tribunal, il fait partie des trafiquants, les moins chers de la ville, puisque ces cornets s’échangent à 1000 F cfa seulement l’unité.

Malgré tous les indices trouvés dans sa maison et les aveux clairs du jeune fumeur B.Boye, le vieux a passé durant toute l’audience à nier les faits et refuser d’être un trafiquant de yamba. Devant la barre, il a soutenu n’avoir jamais rencontré de sa vie le jeune B. Boye qui l’accuse de vendeur de chanvre indien. Trés taquine, la présidente l’a invité alors à éclairer la lanterne du tribunal sur les saisies faites dans sa propre chambre. Se sentant cerné, le vieux trafiquant campe sur sa position défensive et sert des arguments nullement convaincants. ” Le papier journal et les paires de ciseaux que les policiers ont trouvé sur ma table, appartiennent à un de mes jeunes fils. Il les devait les utiser pour la couverture de ses cahiers et livres scolaires. Il ne m’a jamais servi d’ emballage de cornets ou autres choses parce que je ne suis pas un trafiquant de yamba. Je n’ai jamais été impliqué dans une histoire de trafic de chanvre indien. D’ailleurs j’ignore comment cette quantité de chanvre a atterri dans ma chambre?” a-t il tenté de se détendre. Une défense qui, malheureusement n’a pas convaincu la cour.

Ainsi après été bien sermonné par le tribunal pour qu’ il se régisse et s’assagisse à plus de 70 ans. le vieux trafiquant notoire de Pikine, D. Thiaw à été lourdement condamné. Il a écopé d’une condamnation de 02 ans ferme tandis que son co-détenu, B. Boye, plus chanceux va purger 15 jours de prison ferme.

A propos de l'auteur

Khadim FALL