A LA UNE Actualité Dakar

On en sait un peu plus sur la saisie de munitions de guerre au Port de Dakar 

On en sait un peu plus sur les munitions de guerre, d’une valeur de 3 milliards de FCFA, saisies par la Douane au Port de Dakar.

D’après les premiers éléments de l’enquête consultés par Source A, le navire « Eolika » ne contenait que 3 conteneurs dont les papiers étaient falsifiés avec des munitions de guerre qui font à peu près 50 cm de long. Un arsenal de guerre dont seule une armée peut avoir besoin.

Le bateau, qui a quitté le port de Specia en Italie, a été chargé par un armateur grec. Le navire battant pavillon guyanais est parti de cette ville italienne le 2 décembre dernier pour Las Palmas.

Arrivé au Sénégal le 19 décembre, il devait repartir le 28 décembre en Guyane où il était attendu le 28 janvier. Le navire « Eolika » appartient à Fast Marine Corp, une mystérieuse entreprise basée à Achames, en Grèce.

Les membres d’équipage, « un ressortissant grec et trois Ukrainiens », ont été placés en garde à vue. Le procureur de la République est saisi de l’affaire.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye