A LA UNE Actualité santé Ziguinchor

Ziguinchor : Gap de spécialistes et d’équipements à combler : La directrice générale des établissements de santé promet un accompagnement pour zéro évacuation vers Dakar et Kaolack 

De Youssouf DIMMA Correspondant de Teranganews à Ziguinchor

Zéro évacuation sanitaire de la région de Ziguinchor vers celles de Dakar et Kaolack ! C’est l’objectif annoncé ce jeudi 06 mai 2021 à Ziguinchor, par la directrice générale des établissements de Santé (DGES), l’annonce a été faire par Dr Fatou Mbaye Sylla, à l’hôpital régional de Ziguinchor, alors qu’elle venait de terminer une visite de routine au sein de cet établissement.

A en croire Dr Sylla,  » je me réjouis de cette visite parce que nous avons fait le tour de tous les services, juste pour évaluer l’hôpital, connaître les contraintes en matière de ressources humaines, d’équipements, d’organisation des soins bref le fonctionnement de la structure  ».

Pour elle,  »nous avons trouvé un personnel très engagé composé de beaucoup de spécialistes : des universitaires, des praticiens hospitaliers et des paramédicaux. »

La DGES a toutefois fait savoir qu’il y a  » un gap à combler en matière de spécialistes puisqu’il n’y a pas d’anesthésiste-réanimateur ni de cardiologue  ».

Concernant la non disponibilité d’un anesthésiste-réanimateur à l’hôpital régional de Ziguinchor, Dr Sylla a expliqué qu’  »au niveau du Sénégal, nous avons un problème d’anesthésiste-réanimateur sur le terrain, il y a un gap à combler, sinon le ministre aurait déjà signé le contrat.  »

Parlant des équipements, la DGES a déclaré que certes les services ont des équipements, mais ils doivent  » être renforcés notamment au niveau de la néonatologie, de la pédiatrie et du bloc opératoire  ».

Dr Fatou Mbaye Sylla a promis de  » renforcer  » ces déficitaires en équipements. Car, a-t-elle annoncé,  » ce que nous voulons, c’est zéro évacuation vers le centre du pays, vers Dakar et Kaolack. En effet, Ziguinchor a les potentialités avec ses ressources humaines qui ont ont l’engagement qu’il faut. Je crois qui si on les accompagne en termes d’équipements, on pourra faire en sorte que tous les types de pathologies soient bien prise en charge ici à l’hôpital régional et à l’hôpital de la Paix pour qu’il n’y ait plus d’évacuation  ».

En grève perlée depuis précisément le 9 décembre 2020, les agents de l’hôpital régional de Ziguinchor, dans le cadre de leur intersyndicale, ont pu rencontrer la DGES. Au sortir de cette audience, cette dernière a annoncé la signature prochaine d’un  » protocole d’accord entre le directeur ( Dr Martial Coly Bop, Ndlr) et l’intersyndicale  ».

La visite l’a menée ensuite au niveau de l’Hôpital de la Paix  » et du Centre Psychiatrique Émilie Badiane de Ziguinchor.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire