A LA UNE Actualité Saint-Louis societe

Formation et emplois des jeunes à Saint-Louis : Ndiol et Gandon étrennent leur nouveau centre de formation professionnelle

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis

D’une pierre, deux coups pourrait-on dire de la visite du ministre de l’emploi, de la formation professionnelle, de l’apprentissage, de l’insertion, Dame Diop, dans la région de Saint Louis. Il a profité de son séjour dans la zone Nord pour inaugurer deux centres de formation professionnelle installés dans les communes de Diama et de Gandon. Pour le ministre Dame Diop, la mise en service de ces centres traduisent la volonté du Président de la République et de son gouvernement à apporter des solutions à la forte demande de formation et de l’emploi des jeunes.

A Ndiol/Diama, où sont formés des centaines de jeunes dans les métiers de machinistes agricoles, le ministre de la formation professionnelle s’est félicité des conditions d’études des apprenants grâce à la coopération française. Avant d’inviter les responsables du centre à veiller sur l’entretien et la maintenance des lieux et du matériel technique mis en place pour les futures générations d’élèves.  » Avec l’avènement de ce centre en machinisme agricole, la révolution de la vallée prend son plein envol avec des ouvriers qualifiés et bien formés. Mieux, les productions agricoles et para-agricoles connaîtront également des rendements meilleurs » a déclaré le ministre Dame Diop. Il s’est aussi réjoui de l’engagement des industriels privés de la région de Saint Louis à insérer les premières promotions sortantes de l’école.

A Gandon, le ministre de la formation professionnelle a inauguré celui dédié aux métiers du tourisme et à l’hôtellerie. Occasion qu’il a saisi pour réaffirmer la volonté des pouvoirs publics a accompagner la jeunesse a bénéficier de formation professionnelle pour s’insérer plus facilement dans le monde du travail. Profitant de ces cérémonies d’inauguration de centres formation professionnelle, le ministre Dame Diop a rappelé que les acteurs privés auront leur place dans les structures pour une meilleure gestion conformément aux directives du Président Sall.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire