A LA UNE Actualité economie international

Résultats de l’indice de corruption 2017 : « La stagnation du score est un très mauvais signal pour l’économie du pays, » assure le Forum Civil

Le forum civil a publié les résultats de l’indice de perception de la corruption 2017. Dans le rapport de l’ONG Transparency International prenant en compte 180 pays dans le monde, le Sénégal est placé à la 8ème place sur les pays africains et occupe la 66ème position au niveau mondial.

Le classement n’est pas l’élément le plus important. C’est le score de « 45/100 » du Sénégal qui « n’a pas évolué par rapport à l’année 2016 ». « Même si son score est supérieur à la zone mondiale et celle africaine, la stagnation du score est un mauvais signal pour l’économie du pays » assure le Forum Civil.

L’indice de cette année montre que la majorité des pays ne font que peu ou pas de progrès pour mettre fin à la corruption. Il classe les pays en utilisant une échelle de 0 à 100, où 0 est très corrompu et 100 est très propre. Cette année, plus de deux tiers des pays enregistrent des scores inférieurs à 50.

Malheureusement, selon Transparency International, il n’y a rien de nouveau dans cette mauvaise performance, par rapport à ces dernières années.

Les pays ayant le moins de protection pour la presse et les militants ont également tendance à avoir les pires taux de corruption. En fait, chaque semaine au moins un journaliste est tué dans un pays qui est très corrompu.

Dans son analyse, l’indice de perception de la corruption de cette année souligne que la majorité des pays font peu ou pas de progrès pour mettre fin à la corruption, tandis qu’une analyse plus approfondie montre que les journalistes et les activistes dans les pays corrompus risquent leur vie tous les jours.

Cette année, l’indice a révélé que plus des deux tiers des pays évalués obtiennent un score inférieur à 50, avec un score moyen de 43. Malheureusement, par rapport aux années récentes, cette piètre performance n’est pas nouvelle.

Même s’il devance des pays africains comme le Ghana, le Burkina ou des géants de l’économie mondiale comme la Chine, l’Inde, entre autres, le Sénégal est toujours dans la zone rouge. La Syrie, le Soudan du Sud et la Somalie se classent au premier rang avec des scores de 14, 12 et 9 respectivement.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire