A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : La tension au tribunal entre le juge Malick Lamotte et la défense de Khalifa Sall et la sortie de Idy contre Macky en Une des quotidiens de ce jeudi 22 février

La Une des journaux de ce jeudi 22 février 2018 est partagée entre la tension entre le président du tribunal dans le procès du maire de Dakar et les avocats de ce dernier, la sortie encore d’Idrissa Seck contre Macky Sall mais aussi les accidents sur la route de Porokhane.

Le journal Le Quotidien titre « Tension au procès de Khalifa : « Barre de fer « . Le quotidien de revenir sur les chaudes empoignades entre le bâtonnier Me Mbaye Gueye et le juge Malick Lamotte.

Et, selon Le Quotidien tout est parti de la plaidoirie de l’avocat de la défense Me Francis Kamga. L’avocat camerounais a dit deux phrases qui ont irrité le juge Lamotte.

« Les sénégalais habituellement loquaces sont devenus silencieux. Sont-ils castrés, tétanisés ? s’interrogeait-il.

A ces propos note le journal le président du tribunal a pris la parole pour sermonner la robe noire. Une passe d’armes s’ensuit entre le Bâtonnier qui a pris la parole pour défendre son confrère et le président Malick Lamotte. Une tension qui a poussé le magistrat à suspendre l’audience.

Selon toujours le journal la sortie du président du tribunal n’a pas plu au bâtonnier qui est monté ua créneau pour défendre son confrère camerounais. « Monsieur le président il faut que vous arrêtez de juger les avocats ».

Au retour de la suspension les esprits réchauffés se sont calmés et les deux camps ont dit leur bonne volonté à poursuivre les débats.

Vox Populi qui parle de l’incident de ce mercredi 21 février au tribunal entre le juge Lamotte et le Bâtonnier Me Mbaye Gueye de relever les attaques en règle de la défense contre le procureur. Et, c’est Me Ciré Clédor Ly de la défense qui auparavant avait ouvert le bal en s’attaquant aux charges qui pèsent sur le maire et ses coaccusés.

Vox Populi de rapporter les mots de Me Ly qui ont fait réagir le juge Lamotte. « Le monde n’attend du tribunal qu’une seule chose : un acte de courage de courage ». la réplique du président du tribunal ne s’est pas fait attendre :

« Nous devons éviter d’aller dans ce sens. Ce n’est pas respecter le tribunal ». Me Ciré Clédor revient à la charge pour expliciter ses propos « un acte de courage est un acte de vérité » Malick Lamotte de répondre :

« Nous préférons acte de vérité. Ce que nous déployons depuis le début du procès, c’est pour un acte de vérité « . C’est sur ce que sont closes les passes d’armes qui ont duré 30 minutes.

La sortie du leader du parti Rewmi est l’autre actualité phare avec les déclarations d’Idrissa Seck depuis Porokhane où il était allé pour les besoins du Magal de Sokhna Diarra Bousso, la mère du fondateur du mouridisme Cheikh Ahmdaou Bamba Mbacké.

Enquête de titrer « précampagne présidentielle : Idy ne lâche pas Macky ».

Le quotidien de constater que Idrissa Seck continue les assauts contre le Président de la République Macky et cette fois il dénonce le sort réservé à l’ancien Président Me Wade par Macky Sall.

Selon Idrissa Seck le comportement de Macky Sall visant à détruire des leaders politiques qui ont servi ou qui auraient pu servir le pays ou le continent est inacceptable. En prenant l’exemple de Me Wade.

L’Observateur lui est revenu sur l’accident sur la route de Porokhane en donnant la parole aux blessés. L’Observateur qui rapporte les propos d’un des blessés du nom de Cheikh Ndiaye de confier : « j’ai tenté de prévenir le chauffeur, mais il portait des écouteurs. J’ai insisté deux fois ».

Le journal d’ajouter que le nombre de morts est passé de 7 à 9 maintenant.

La culture et la coexistence pacifique occupe la Une de L’AS du jour. « Forum soninkés : Macky Sall en croisade contre le mépris culturel ».

L’AS de rapporter la déclaration du chef de l’Etat qui a magnifié l’apport de la culture Soninké et le sens élevé de cette communauté. Il a ensuite invité les uns et les autres à s’éloigner du mépris culturel.

En sport; tours préliminaires de la Ligue africaine des champions, L’Observateur nous apprend que Génération Foot a validé son ticket pour le premier tour en arrachant le point du nul face au club égyptien El Massaka chez lui.

Alors que l’autre représentant du Sénégal dans les compétitions africaines Mbour Petite Côte a échoué. Les mbourois ont été éliminé par les marocains de RS Berkane au Stade Caroline Faye de Mbour.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close