A LA UNE Actualité Législatives du 31 juillet 2022 politique Ziguinchor

Ziguinchor : Le bilan des manifestations passe à 2 morts et plusieurs blessés

De Youssouf DIMMA correspondant de Teranganews à Ziguinchor

Le bilan des manifestations survenues hier vendredi 17 juin 2022 jusque tard dans la nuit, s’est alourdi passant d’un à deux morts. En effet, le blessé grave qui était admis hier aux soins intensifs de l’hôpital régional de Ziguinchor a finalement rendu l’âme dans la nuit. Idrissa Goudiaby, dit Karamo Goudiaby, était taximan à Ziguinchor. Il habitait le quartier Grand-Dakar de Ziguinchor.

Selon Abdou Sané, coordonnateur provisoire du parti Pastef / Les Patriotes de la commune de Ziguinchor, Idrissa Goudiaby était dans un atelier de menuiserie métallique lorsqu’il avait reçu une balle. Évacué à l’hôpital régional de Ziguinchor, il succombera à ses blessures.

Le décès de Idrissa Goudiaby porte ainsi le nombre de décès suite aux manifestations d’hier vendredi à deux avec plusieurs blessés tant à Ziguinchor qu’à Bignona.

La première victime, faudrait-il le rappeler, avait rendu l’âme dans la commune de Bignona après avoir reçu elle aussi une balle, selon des sources proches du Pastef/Les Patriotes de cette localité.

Interrogé, sa maman qui n’a pas décliné son identité, a indiqué que son fils Abdoulaye Diatta était un soutien de famille. A l’en croire, lors que son fils quittait leur domicile, l’un de ses dernières phrases était qu’il était déterminé ” quitte à y laisser sa vie ”.

La dame a fustigé ” l’utilisation de balle ” réelle par les forces de défense et de sécurité ” dans le cadre du maintien d’ordre ” dans la région naturelle de Casamance. La dame a demandé ceci : ” je demande au président Macky Sall d’avoir plus de pitié et de considération pour les populations de la Casamance contre qui il fait utiliser des balles réelles, je lui demande de se mettre à notre place ”.

La dame a déclaré qu’elle avait ” très mal et je souffre beaucoup, ils doivent savoir que nos enfants ne sont pas des animaux de brousse sur lesquels on doit tirer des balles réelles ”.

Pour rappel, les manifestations de vendredi ont fait suite à l’interdiction par le préfet de Ziguinchor d’une marche devant être organisée par l’inter-coalition YAW-WALLU de la région de Ziguinchor, dans la ville éponyme.

A propos de l'auteur

Khadim FALL