A LA UNE Actualité Dakar football sport Ziguinchor

Ziguinchor : Les 10 ans de la disparition de Jules François Bocandé commémorés par sa famille, amis et anciens coéquipiers 

De Youssouf DIMMAA correspondant de Teranganews à Ziguinchor

Dix (10) ans après le rappel à Dieu de l’ancien footballeur international puis sélectionneur national de l’équipe A du Sénégal, Jules François Bertrand Bocandé, ses parents, proches, amis, collègues et anciens coéquipiers lui ont rendu hommage ce samedi 7 mai 2022 à Certains ont même réclamé qu’un stade national porte son nom.

Après la messe célébrée à la cathédrale Saint Antoine de Padoue, la foule s’est réunie au domicile familial du défunt, sis aux HLM Boudody. Là, tout comme pour certains à la cathédrale déjà, des témoignages ont été apportés en faveur du tout premier meilleur buteur du championnat français de football Ligue 1 alors société du FC Metz.

Sa générosité, son patriotisme, sa disponibilité, son sens élevé du civisme, etc sont largement revenus dans les témoignages recueillis. Certains ont raconté de petites anecdotes qu’ils ont retenues de l’homme.
C’est ainsi que le double ” Ballon d’or ” africain, El Hadji Ousseynou Diouf a déclaré que si ce trophée continental, qui récompense le meilleur footballeur africain au titre d’une année, lui a été doublement décerné alors même qu’il a été le tout premier Sénégalais à l’obtenir, c’est en partie grâce à Jules François Bertrand Bocandé. Il me le disait toujours à l’oreille insistant sur une phrase : ” ce sont les joueurs qui jouent, mais ce sont les hommes qui entrent dans l’histoire ”.

Si les meilleurs témoignages ont été unanimement portés sur Jules François Bertrand Bocandé, certains Sénégalais ont demandé urbi et orbi que l’un des plus grand stade de football du Sénégal devrait porter son nom.

C’est le cas de l’ancien premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye pour qui ” ma conviction n’a jamais changé : de stade de l’amitié, ou stade Léopold Sedar Senghor, devrait porter le nom de Jules François Bertrand Bocandé, celui est d’autant plus actuel que je sais que le maire Abdoulaye Baldé a déjà donné son nom au stade de Néma ”.

A l’en croire, ” ce que Jules François Bertrand Bocandé a fait pour notre pays, même si cette année nous avons remporté la coupe d’Afrique des nations, aucun footballeur sénégalais n’a encore fait autant que lui en termes de fighting spirit, entre autres ”.

Pour cet ami de longue date de Jules François Bertrand Bocandé, qui parle sous le sceau de l’anonymat, ” Le président Léopold Sedar Senghor dont le stade de l’amitié porte le nom est déjà parrain de certains édifices dans notre pays : avenue et aéroport, mais le stade en question devrait revenir à Jules Bocandé ”

A l’en croire, ” si l’on veut donner le nom du Président Senghor à d’autres édifices, ça ne devrait pas être ce stade. ”

Pour le fils aîné de Jules François Bertrand Bocandé, en la personne de René Bocandé, ” je ne pourrais pas dire grand-chose à cela même s’il est vraiment qu’il pourrait y avoir un bon stade qui porte son nom. ”

Pour Moustapha Sène, cousin germain et ancien coéquipier au Casa-sports de Jules François Bertrand Bocandé, ” il mérite mérite plus que le stade Léopold Sedar Senghor, je pense que le nouveau stade Me Abdoulaye Wade devrait porter le nom de Jules Bocandé ”.
Ceux qui ont lancé cet appel ont été unanimes à penser que le Sénégal devrait son envergure nationale voire africaine et son patriotisme hors pair à Jules François Bertrand Bocandé, au moins en donnant son nom à un stade national.

Les activités commémoratives des dix (10) ans de la disparition de Jules Bocandé se sont poursuivies jusque dans la soirée du 7 mai 2022.

A propos de l'auteur

Khadim FALL