A LA UNE Actualité Contribution Dakar Locales 23 janvier 2022 politique

Élections locales 2022-Le mouvement citoyen Yiw And Yiweul appelle à la raison : Soyons patriotes

Mme Marème Mangane Faye, Présidente du Mouvement Yiw And Yiweul

Il y’a une lisière qui délimite nos espaces communes que nous pouvons traduire soit en pont soit en mur. Il s’agit de savoir ce que nous voulons qu’elle soit : une frontière ou une ligne de front ! La réponse à cette question détermine l’attitude qu’on a face à l’autre.

Cette question est celle que chaque militant d’une cause devrait se poser. La réponse fait de notre vie un moment de respect ou de haine, il faut de la lucidité, lorsqu’on milite pour une cause, défendant un idéal culturel, intellectuel, social, syndical, écologique, économique, ou politique, on doit donner un sens à cette ligne qui fixe les limites de son action. C’est ainsi qu’on évite d’être une machine actionnée suspendant sa raison, criant, insultant, se battant à tout va, créant donc une ligne de front inutile.

Un bon militant est celui qui sait autant sinon plus que son guide, leader, mentor ou référant sur le contenu de leur vision. Il ne doit être ni un fan, ni un adorateur, ni un corrompu, ni un mouton de panurge qui suit aveuglement une cause sans en maîtriser les tenants et les aboutissants. Le meilleur militant et donc celui qui par sa culture évite d’être un répondeur automatique, une feuille morte qui vogue au gré des vents. Il doit être une personne informée et sereine qui pose des actes sensés. Un bon militant est vecteur de pensées innovantes, non une machine à insulter. C’est ainsi qu’il crée un pont de courtoisies entre lui et ses adversaires, au lieu d’un mur d’irrespect et d’incompréhension qui mène à la violence.

Pour dire la vérité à quelqu’un qui ne nous comprend pas ou qui refuse notre vision, pourquoi l’insulter, pourquoi détruire ses supports de communication pourquoi l’agresser physiquement, verbalement, pourquoi monter des complots, mentir ou manipuler la vérité ?

Le militant politique surtout a en plus de la possibilité de débattre et de manifester, une force redoutable : son bulletin de vote ! C’est sa véritable voie, sa voix qui compte plus que tout. Le vote est son outil d’émancipation et de sanction. Le militant est une personnalité il tient le pouvoir et le délègue, il doit être le reflet de cette dignité citoyenne. Donc sachons raison garder et soyons au-dessus des choses bassement partisanes.

A propos de l'auteur

Khadim FALL