Actualité politique Thies

Scrutin du 23 janvier prochain : « On ne peut pas parler d’une rétention des cartes lorsque leur taux de retrait n’a pas atteint 50 % », Antoine Félix Diome

Jeudi 20 janvier, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Félix Abdoulaye Diome, s’est assuré à Thiès de la disponibilité du matériel électoral dans cette région. Il a tenu à préciser qu’il n’y a « pas d’inquiétude » à avoir quand au bon déroulement des élections municipales et départementales de ce dimanche 23 janvier.

Il s’est rendu à la sous-préfecture de Thiès et dans les centres de vote des écoles Moda-Kane et Demba-Diakhaté, dans la ville chef-lieu de région, accompagné de ses collaborateurs dont le Directeur général des élections. Malgré les « commentaires » faits par certains candidats, aucun problème de nature à « entacher » le déroulement du scrutin n’a été « mis sur la table (…) de façon objective », a soutenu M. Diome. Il a par ailleurs assuré que « tout le matériel électoral et les documents qui doivent l’accompagner pour une bonne organisation du scrutin ont déjà été acheminés ».

La mise en place du matériel de vote se poursuivra vendredi 21 janvier, a-t-il fait savoir. « J’ai tenu (…) à venir dans la région de Thiès pour m’assurer que tout ce qui m’a été annoncé dans les rapports peut être constaté ».

Questionné sur les propos de certains candidats de l’opposition qui ont évoqué une rétention des cartes d’électeur, il les a démentis. « On ne peut pas parler d’une rétention des cartes lorsque leur taux de retrait n’a pas atteint 50 % », a soutenu le ministre de l’Intérieur.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye