A LA UNE Actualité Dakar Transport

Fin de la grève “illimitée” des transports

Un accord a finalement été trouvé pour mettre fin à la grève dans les transports décrété par le Cadre unitaire des syndicats des transports routiers du Sénégal (Custrs). Une grève illimitée qui a  démarré mercredi 1er décembre et qui a complétement paralysé Dakar et plusieurs autres localités du pays.

Les deux parties ont finalisé un accord qui a abouti à la levée du mot d’ordre de grève des transporteurs.

L’Etat par le biais des ministres Mansour Faye (Transports terrestres), Abdoulaye Seydou Sow (Urbanisme, Logement et Hygiène publique), Oumar Guèye (Collectivités territoriales), se sont retrouvés, ce vendredi, autour de la table des négociations de même qu’Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut conseil du dialogue social (Hcds) ont échangé pendant des heures avec Cadre unitaire des syndicats des transports routiers du Sénégal (Custrs)  représenté par Gora Khouma et ses pairs.

Les syndicats de transports ont déposé des revendications en 11 points pour réclamer la fin “des tracasseries par la police, la douane, la gendarmerie et le service des Eaux et forêts, les arrestations de chauffeurs” et protester contre les conducteurs clandestins” qui concurrencent les transporteurs légaux, a déclaré à la presse Gora Khouma, un des responsables du Cadre unitaire.

Les transporteurs protestent notamment contre “les tracasseries” de la police, de la gendarmerie et du service des Eaux et forêts.  Beaucoup de chauffeurs ont déclaré à la presse être victimes d’un “racket” de la part des forces de l’ordre.  Ils protestent également contre le transport clandestin et le nombre élevé, selon eux, de points de contrôle.

A propos de l'auteur

Khadim FALL