A LA UNE Actualité Justice Saint-Louis

À Saint-Louis, un apprenti-chauffeur tente de corrompre un gendarme et écope de deux ans de prison dont 1 mois ferme 

De Adama SENE correspondant de Teranganews à Saint-Louis

La gendarmerie nationale compte toujours dans ses rangs des hommes très intègres. Pour rien au monde, ils ne laissent leur dignité et celle de leur corps d’armes bafouées. Le 06 Novembre dernier, en faction au rond-point de Rosso, le gendarme Mady Diop a arrêté et déféré l’apprenti-chauffeur Cheikh Mboup, pour tentative de corruption. Ce dernier a été jugé et condamné à deux (02) ans de prison dont un mois ferme par le tribunal de grande instance de Saint-Louis.

Cheikh Mboup, apprenti-chauffeur de bus qui fait la navette Dakar-Fouta, n’oubliera pas de sitôt sa mésaventure du 06 Novembre 2021 au rond-point de Rosso. Ce jour, en partance pour la ville de Ndioum, un bus rempli de passagers est sommé par des gendarmes d’arrêter pour des contrôles de routine. Après que le chauffeur ait garé et attendant d’être contrôlé, un des apprenti-chauffeurs, en l’occurrence Cheikh Mboup, saute du car et se dirige vers le pick-up des hommes en bleu. Sur place il y trouve le gendarme Mady Diop, entrain de verbaliser un autre chauffeur qui était en infraction (défaut de port de ceinture). Sans se soucier, l’apprenti, Cheikh Mboup lui tend un billet de 2000 F et lui balance à la figure « samp bila » (c’est la passe pour repartir). Une conduite irrespectueuse qui a surpris l’homme en bleu, qui n’a hésité pas une seule seconde pour l’arrêter et le jeter derrière le puck-up pour tentative de corruption. Après plusieurs minutes d’attente, le chauffeur descend de son véhicule pour s’enquérir enfin de l’absence prolongée de son apprenti. Mais, grande fut sa surprise quand il a constaté que Cheikh Mboup est retenu par les gendarmes pour tentative de corruption.

Malgré les nombreuses interventions des passagers et les plates excuses du chauffeur et du concerné, le gendarme Mady Diop campe sur sa position et avant de le transférer à la brigade de la gendarmerie de Rosso-Sénégal.

Hier, devant la barre du tribunal de grande instance de Saint-Louis, l’apprenti-chauffeur a reconnu les faits qui lui sont reprochés avant de revenir longuement sur les motifs de son arrestation. Au tribunal, devant son parton, Cheikh Mboup a soutenu que c’est le chauffeur du bus, Thierno Kébé qui l’a envoyé donner les 2 000 F au gendarme afin d’échapper au contrôle. Malheureusement le gendarme Mady Diop qui était en poste au rond-point de Rosso a catégoriquement refusé le dealer. Devant le président du tribunal des flagrants délits qui le bombardait de questions, C. Mboup a expliqué quand il a tendu le billet au gendarme Diop, ce dernier lui a demandé les réelles motivations de son geste. En guise de réponse, Cheikh Mboup lui sert c’est sur instruction du chauffeur, « damay dioxé deux mille pour jall » (je donne 2000 F pour passer). Des accusations que le chauffeur du bus a vigoureusement rejetées. Pour Thierno Kébé, il n’était pas au courant des agissements de son apprenti, Cheikh Mboup. « J’ai été arrêté au rond-point de Rosso par des gendarmes alors que je me rendais à Ndioum. Quand je suis resté un long moment sans revoir mon apprenti qui avait sauté du bus, j’ai décidé de m’informer auprès des gendarmes. C’est ainsi que j’ai vu comme tout le monde qu’il a été retenu par un gendarme derrière leur voiture de service. Mais sincèrement je ne lui ai rien demandé. Je ne savais pas ce qu’il faisait avec les 2000 F. Je ne suis concerné ni de près ni de loin à cette tentative de corruption » s’est défendu le chauffeur, Thierno Kébé. Un dédouanement qui n’a pas empêché la cour de tancer vertement les fautifs malgré la présentation de leurs plates excuses au gendarme Mady Diop.

Après délibéré, le tribunal de grande instance de Saint-Louis a condamné en flagrant délit l’apprenti-chauffeur, Cheikh Mboup, à une peine de deux ans de prison dont un mois ferme pour tentative de corruption.

A propos de l'auteur

Khadim FALL