A LA UNE Actualité Dakar football sport

Nîmes : Sidy Sarr libéré, mais placé sous contrôle judiciaire

Le milieu international sénégalais de Nîmes (Ligue 2) Sidy Sarr est rentré libre chez lui à l’issue de sa garde à vue  prolongée pour des faits présumés de « recours à la prostitution de mineures ».

Le milieu offensif déféré au palais de justice ce merccredi a été présenté à un juge d’instruction qui lui a signifié sa mise en examen. Le juge des libertés et de la détention a demandé son placement sous contrôle judiciaire mais l’a laissé libre.

L’international Sénégalais absent contre l’AC Ajaccio (0-2) lundi soir, en clôture de la 12e journée de Ligue 2, Sarr devait être présenté ce mercredi en fin de matinée à un magistrat du parquet de Nîmes. Selon Midi Libre, il aurait reconnu avoir eu des relations sexuelles consenties et tarifées avec deux mineures âgées de 17 ans. Celles-ci sont suspectées d’être impliquées dans le vol de son Audi Q3, pour lequel il avait déposé plainte. Contactée, la direction du club n’a pas souhaité réagir à une affaire dont plusieurs éléments restent à éclaircir.

Annoncé sur le départ cet été, Sidi Sarr, souvent blessé, n’a joué que 34 matches toutes compétitions confondues depuis son arrivée de Châteauroux à l’été 2019, dont aucun cette saison. Ses entraîneurs (Blaquart, Arpinon, Plancque) lui ont souvent reproché son manque d’investissement, Plancque parlant même au mois d’août de « gâchis » pour un joueur auquel il prête « le plus gros potentiel du groupe ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL