A LA UNE Actualité Matam politique

Commune de Ogo : Amadou Kane Diallo défend son bilan et prépare les locales de 2022

De Thierno Baye Diène correspondant de Teranganews à Matam

Le maire de la commune de Ogo est bel et bien candidat à sa succession. Amadou Kane Diallo a déployé de gros moyens pour prouver à ses potentiels adversaires du BBY que les populations sont acquises à sa cause. Le bain de foule qu’il s’est offert de Danthiady à son fief Thiancone l’a requinqué et réconforté quant à sa prochaine victoire sur son principal adversaire, le ministre de la justice.

 

Il était le dernier des potentiels candidats du BBY de la commune de Ogo à se manifester et le moins que l’on puisse dire est que sa stratégie s’est avérée remarquable. Amadou Kane Diallo s’était fait désirer, une attente qui a intrigué plus d’un. Certains observateurs sont allés même jusqu’à soutenir que l’edyle de la ville va renoncer à sa candidature au profit du ministre garde des sceaux, Me Malick Sall. Sa sortie, ce lundi a sonné le glas à toutes les supputations entourant sa volonté de briguer à nouveau la mairie de Ogo. Celui qui fait office de coordinateur de l’APR à Ogo prendra bien part aux prochaines joutes électorales du 23 janvier.

 

Le maire sortant comptait bien bien marqué les esprits, un pari réussi au vu de l’impressionnante marée humaine qui a déferlé sur la route nationale, à la sortie de Danthiady en venant de Dakar. Le choix du départ de la caravane paraissait osé puisqu’il s’agit du fief de son principal adversaire Me Malick Sall. Finalement, les militants venus des quatre coins de la commune ont relevé le pari de la mobilisation. C’est à pieds que la délégation du maire sortant a parcouru les 3 km qui sépare le lycée de Danthiady, point de départ au stade municipal. Une occasion saisie pour procéder à l’inauguration de ce terrain de football. Le stade qui ne dispose pas de gradins ni de tribune sera construit tout prochainement selon les promesses faites par Amadou Kane Diallo devant une jeunesse aux anges. « c’est un sentiment de satisfaction qui m’habite, fait il remarquer d’emblée. Parce depuis notre arrivée à la tête de cette municipalité, nous avons pu, avec le maigre budget que nous avons, 2 stades. Un à Thianconne et celui-ci que nous venons d’inaugurer. Bien sûr que c’est juste un terrain clôturé, il reste des aménagements à faire à l’intérieur. Je peux juste assurer que les doléances des populations de Danthiady seront satisfaites sans souci ». Promet le premier magistrat de la ville de Ogo. Poursuivant dans la même veine, le maire rappelle ses réalisations dans le domaine du sport. « les deux stades (de Danthiady et de Thianconne Boguel ) ont coûté environ 40 millions de FCFA. Nous avons aussi d’autres projets à Wassa Kodé, à belinaibé et éventuellement la réhabilitation du stade de Sinthiou Garba, et ce sera fait d’ici la fin de l’année. En tout cas pour Wassa Kodé et Belkinaibé, les travaux vont débuter avant la fin de l’année. C’est pour dire que depuis que nous avons été porté à la tête de cette commune, nous avons beaucoup fait pour la jeunesse ». A-t-il ajouté.
« j’attends la décision de Macky Sall »

 

La caravane qui a atterri dans le domicile du maire débordait d’entrain. Ses lieutenants venus de tous les recoins de la commune ont réitéré leur soutien indéfectible à leur leader avant de lire leur résolution devant une parterre de journalistes. Ils se disent satisfaits de l’orientation donnée à leur localité et veulent que le maire rempile. « nous nous sommes réunis pour faire la situation politique de la commune de Ogo. A l’issue de cette rencontre, les délégués ont échangé sur les différentes réalisations faite par le maire depuis 2014 jusqu’à nos jours et la situation politique de coalition BBY. Après un long diagnostic de la situation sociopolitique économique de la commune, les délégués ont tous, à l’unanimité, félicité le premier magistrat de la commune de Ogo, Amadou Kane Diallo, pour toutes les réalisations faites dans tous les domaines. Vu le bilan positif et sa capacité à manager, nous avons décidé de porter notre choix sur la personne de Amadou Kane Diallo pour diriger la liste du BBY aux prochaines élections municipales et départementales du 23 janvier. Notre choix est un choix d’espoir et d’émergence et surtout de continuité, nous voulons non seulement la pérennisation des actions mais aussi la continuité dans tous les projets ». Déclare le porte parole devant une foule en transe. Prenant la parole, le maire sortant se dit sensible à la volonté de sa base tout en faisant savoir qu’il restera un militant discipliné. « j’ai bien recueilli votre demande demande, c’est vous qui souhaitez que je me représente aux prochaines élections. Je prends acte. Mais en tant que membre de la coalition et militant discipliné, je ne peux, aujourd’hui, me prononcer sur cette question donc la décision de celui qui sera candidat du Benno revient au chef de la coalition, Macky Sall. Le président a été clair, c’est lui qui décide alors nous attendrons ». Dit il avant de jeter des pierres dans le jardin de son adversaire Me Malick Sall « quand on veut diriger les destinées d’une localité, il faut être aux côtés de ses populations. Mais on veut diriger une commune et on ne veut pas venir braver les conditions difficiles dans lesquelles vivent les populations. C’est une aberration ». Lâche-t-il. Le ton est donné, la bataille au sein de la mouvance s’annonce bien âpre.

Thierno Baye Diène

A propos de l'auteur

Khadim FALL