A LA UNE Actualité Dakar EMPLOI

Protocole d’accord de régularisation : Dangote Cément Sénégal va recruter 333 travailleurs intérimaires

Sur la base d’un protocole d’accord qui la lie avec la Fédération générale des travailleurs du Sénégal/B (FGTS/B), la cimenterie Dangote Cement Sénégal a pris la décision, hier mardi 14 septembre, de recruter 333 travailleurs intérimaires.

Dans un communiqué, l’entreprise annonce avoir scellé, le 7 septembre 2021, à Dakar, avec la FGTS/B, ‘’un protocole d’accord historique’’ relatif au recrutement de ces travailleurs mis à sa disposition par la société d’intérim C2K Staffing.

“Dans le détail, Dangote Cement Sénégal s’engage à recruter, à travers des contrats à durée indéterminée, un total de 333 travailleurs intérimaires, sur la base d’un quota annuel réparti sur deux ans”, précise la même source.

Elle rappelle que ces employés sont ‘’en service au sein de l’entreprise depuis 2016 et bénéficient de contrats de travail en bonne et due forme’’. ‘’Ce protocole d’accord revêt tout simplement un caractère exceptionnel au regard du contexte économique de la filière ciment au Sénégal et des capacités financières de l’entreprise qui n’en est qu’à sa sixième année d’activités opérationnelles’’, tient à souligner le cimentier.

Dans le communiqué, Luk Haelterman, Directeur général de Dangot Cement Sénégal qui a signé l’accord pour le compte de l’entreprise, a salué cette décision. ‘’Nous nous félicitons de cet accord obtenu grâce à la volonté et au sens élevé des responsabilités des différentes parties, mais aussi, et surtout, grâce aux efforts exceptionnels consentis par l’entreprise’’, a-t-il dit.

Pour sa part, la présidente du Haut Conseil du dialogue social du Sénégal, Innocence Ntap Ndiaye, a salué le ‘’résultat fort appréciable’’ des négociations entre le cimentier et la FGTS/B. C’est ‘’un grand succès du dialogue social’’, s’est-elle réjouie dans le communiqué. Le collège des délégués du personnel de la société C2K Staffing était représenté à la signature du protocole d’accord par Sidya Ndiaye, le secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal/B.

A propos de l'auteur

Dame Diop

Laissez un commentaire