A LA UNE Actualité societe Ziguinchor

Ziguinchor : Tabaski sur fond de polémique autour de la réhabilitation de la Grande Mosquée

De Youssouf DIMMA Correspondant de Teranganews à Ziguinchor

C’est sur fond de polémique autour de la réhabilitation et du retard accusé pour la livraison de la Grande Mosquée de Ziguinchor, sise au quartier Santhiaba, que les 2 Rakka’at de l’Aï’d El Kebir ont été célébrées ce mercredi 21 juillet 2021 dans la capitale sud du pays.

En effet, dans la seconde partie de son sermon, l’Imam Chérif Ismaïla Aïdara a fustigé l’attitude de certaines autorités qui, selon lui, « a fait que le chantier ne sera pas livré ce mois-ci » d’une part, d’autre part « le fait d’avoir classé cet édifice religieux monument historique de l’Unesco est à l’origine du refus de l’Etat à travers le préfet de Ziguinchor, de cesser toute la mosquée et de la reconstruire à zéro ».

Pour l’Imam Aïdara, « cette mosquée est vielle de plus de 60 ans, certaines de ses structures ne tiennent plus, par conséquent, il faudrait la reconstruire entièrement tel que le souhaitent le maire de Ziguinchor et les Arabes des Emirats Arabes Unis ».

A l’en croire, « j’ai évoqué cela lors de notre dernière rencontre avec les autorités, mais le préfet m’a demandé de me taire, je me suis tu ; mais c’est cette tribune que j’ai pour parler de ce dossier, s’ils ne font pas ce que nous avons préconisé, un jour viendra il y aura non seulement du retard encore, mais un accident pourrait même survenir ».

Interrogé sur la question, le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé a expliqué que « tout s’est passé comme prévu au début, tout le pourtour a été retouché et élargi, les minarets ont augmentés en nombre. Mais c’est au moment où l’entrepreneur devait s’attaquer à l’intérieur de la mosquée qu’il s’est rendu compte la dalle ne pouvait pas tenir après avoir subi le poids de plusieurs dizaines d’années de vieillesse ponctuées par autant d’années de suintement sous la pluie ».

A l’en croire, « nous en avons informé les autorités que sont le préfet et le gouverneur et ensemble, nous avons retenu que je devrais prendre un arrêté pour fermer l’intérieur de la mosquée à toutes prières, c’est ce que j’ai fait ».

La conséquence, c’est que le coût de la réhabilitation de la grande mosquée de Ziguinchor, initialement estimé à cent (100) millions de FCFA, devrait être revu à la hausse, et un nouveau délai fixé.

Cette mosquée a été construite en 1927.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire