A LA UNE Actualité Dakar Médias Presse

Remise du premier lot de la carte nationale de presse à 37 journalistes  

Trente sept  journalistes se sont vus remettre leur carte nationale de presse ce lundi par la Commission en charge de  la nouvelle carte de presse. Et sur les 166 demandes seules 37 ont été validées après vérification de la conformité avec la loi.

Selon Abdoulaye Diop, « il arrivera un moment où la nouvelle carte de presse sera le seul document officiel qui donne la qualité de journaliste ou de technicien des médias au Sénégal », a-t-il déclaré, lors d’une cérémonie symbolique de remise du premier lot de la carte nationale de presse. Poursuivant il  dira que « cette carte demeure une preuve de l’engagement de l’autorité pour l’assainissement et la protection de la profession de journaliste et de technicien des médias. »
Il annonce en outre que « les représentations diplomatiques accréditées au Sénégal seront informées de l’existence de cette carte et de son entrée en vigueur dans une perspective de mieux prendre en charge l’établissement de documents administratifs ou de visas pour les journalistes. »
A cet effet, il a invité les journalistes à aller s’inscrire massivement pour obtenir cette nouvelle carte qui permettra ’’d’exercer convenablement la profession.’’
Une des réformes majeure du code de la presse, la carte est délivrée par une Commission présidée par Daouda Mine, journaliste au Groupe Futurs médias et de plusieurs membres de la presse ainsi que du gouvernement.

Attribuée pour une durée de trois (3) ans et renouvelable au plus tard trois (3) mois avant la date d’expiration par l’intéressé, la carte est établie selon des codes bien précis: Une commission qui valide l’expérience du journaliste et du technicien et qui  se doit d’assurer la publication de la liste des journalistes détenteurs de la carte nationale de presse par tous les moyens appropriés. Selon toujours le code, ’’la carte nationale de presse donne à son titulaire un accès libre à tous les lieux et espaces d’événement ou de manifestation publique, où il est susceptible de trouver des informations d’intérêt public ou utiles à la réalisation de sa mission, sous réserve du respect du +secret-défense+, du secret de l’enquête et de l’instruction et de la réglementation applicable à l’accès à certains sites ou structures’’.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laissez un commentaire