A LA UNE Actualité international

Macron giflé : l’agresseur condamné à 4 mois de prison ferme

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné ce jeudi Damien T. à 18 mois de prison, dont 14 mois avec sursis, avec mandat de dépôt pour avoir jugé deux jour plutôt le président Français Emanuel Macron.

Après 45 minutes de délibération, Damien Tarel a été déclaré coupable des faits dont il a reconnu. Il a écopé d’une peine de 18 mois de prison avec mandat de dépôt, dont 14 mois assortis d’un sursis probatoire de 2 ans, avec privation des droits civiques durant 3 ans et interdiction de détenir des armes pendant 5 ans.

Un jugement moins sévère que ce qui a été requis par le procureur de la République, qui avait demandé 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Pour sa part, Emmanuel Macron a choisi de ne pas porter plainte et, interrogé par BFMTV, a appelé à «relativiser»: «Ne faisons pas dire à cet acte imbécile et violent plus qu’il ne faut lui en faire dire», a-t-il déclaré.

A propos de l'auteur

Raky fall

Laissez un commentaire