A LA UNE Actualité Afrique international politique

L’Union africaine suspend le Mali de ses activités et exige le rétablissement de l’ordre constitutionnel

L’UA « décide (…) de suspendre immédiatement la République du Mali de sa participation à toutes les activités de l’Union africaine, ses organes et ses institutions, jusqu’à ce qu’un ordre constitutionnel normal soit rétabli dans le pays », a déclaré dans un communiqué le Conseil de paix et de sécurité de l’organisation.

Rétablir l’ordre constitutionnel et regagner les casernes, c’est la demande de l’Union africaine (Ua) aux militaires, à travers un communiqué publié, dans la nuit du mardi 1er au mercredi 02 juin. En effet, après la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Ua à son tour, a également suspendu le Mali, suite à la destitution de Bah Ndaw, président de la transition et son premier ministre.

Le Conseil paix et sécurité de l’organisation panafricaine exige la nomination d’un civil à la tête de la transition ainsi que la libération de l’ensemble des personnes arrêtées la semaine dernière, tout en exprimant son souhait qu’aucun des dirigeants de la transition ne puisse se présenter aux futures élections.

L’UA précise, enfin, qu’elle pourrait décréter des sanctions ciblées contre la junte militaire qui a pris le pouvoir.

A propos de l'auteur

Dame Diop

Laissez un commentaire