A LA UNE Actualité Education Saint-Louis

Revue annuelle de l’Éducation et de la Formation : Saint Louis affiche d’encourageantes performances de réussite en 2020

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis

Les acteurs de l’Éducation et de la Formation de la région de Saint-Louis se sont réunis hier dans la capitale du Nord sous l’égide du gouverneur, Khadim Hann pour la présentation de la revue annuelle du secteur. Une occasion que l’inspectrice d’académie de Saint Louis a saisi pour se féliciter des bons résultats obtenus en 2020 malgré la crise sanitaire de la Covid-19 mais aussi de regretter les manquements notés dans les départements de Dagana et de Podor.

Devant les acteurs et partenaires de l’Éducation et de la Formation de la région, l’inspectrice d’Académie (IA) a fait le point sur le suivi des recommandations de 2019, la présentation des performances, des indicateurs prioritaires, des résultats de 2020 et la programmation pour 2021. Revenant sur les statistiques de la région, Mme Adjara Sy a noté une évolution des indicateurs à tous les niveaux.  » Malgré la survenue de la pandémie du Covid-19 qui a bouleversé tous les indicateurs dans beaucoup de secteurs, l’Académie de Saint Louis a réussi à garder le cap. S’étant fixée comme objectif un taux de 7,64% de progression, l’IA a enregistré un bond en avant de 16,44% en 2020. Au BFEM, les résultats sont passés de 71,20% en 2019 à 84,64%. Des résultats similaires sont obtenus au CFEE et au BAC. En 2020, des bonds remarquables ont été notés dans la région  » a déclaré l’inspectrice Adjara Sy. Avant d’ajouter que les bons résultats enregistrés par la région ne sont pas le fruit du hasard.  » Ils ont été obtenus avec d’énormes sacrifices dans une dynamique progressive à tous les 0 en remédiation et en évaluation, au déroulement et au suivi d’activités pédagogiques.

Pendant la crise sanitaire de la Covid-19, l’enseignement à distance a été mis à profit et le focus mis sur les classes d’examen » a renseigné l’IA de Saint Louis. Malgré la satisfaction affichée par les autorités académiques, pourtant tout n’est pas rose dans le secteur. Dans sa présentation, Mme Sy a soulevé des difficultés rencontrées pour la bonne marche de l’éducation et de la formation.  » La région compte beaucoup d’infrastructures vétustes, beaucoup d’abris provisoires. Les collectivités locales ne sont pas exemptes de toute reproche. Car certaines d’entre elles ne donnent pas de subventions pour les établissements publics. Autant de contraintes qu’il faut trouver des solutions pour booster encore les résultats la région Nord » a soutenu Mme Adjara Sy.

Présidant la réunion de la revue annuelle, le gouverneur Khadim Hann, s’est dit très sensible aux questions de vétusté des établissements scolaires dans la vieille ville, le grand d’abris provisoires et le déficit d’enseignants dans les départements de Dagana et de Podor, entre autres. D’ailleurs, il a promis de trouver des solutions à ces difficultés de l’éducation. Toutefois le chef de l’exécutif régional a tenu à féliciter l’inspectrice d’académie et son équipe pour les résultats encourageants obtenus en 2020 et les belles ambitions affichées pour 2021.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire