A LA UNE Actualité Afrique Dakar politique

Le Sénégal inaugure son consulat général à Dakhla

La ministre sénégalaise des Affaires étrangères, Me Aïssata Tall Sall, a inauguré ce lundi 5 avril avec son homologue marocain Nasser Bourita un consulat à Dakhla.

L’ouverture d’un consulat général de la République du Sénégal à Dakhla est la concrétisation de la volonté des deux chefs d’État, SM le Roi Mohammed VI et SEM Macky Sall, a affirmé le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita. S’exprimant lors d’un point de presse conjoint avec la ministre Aïssata Tall Sall, à l’issue de l’inauguration du consulat du Sénégal à Dakhla, M. Bourita, a relevé que l’ouverture de cette représentation diplomatique est une nouvelle preuve par les actes de l’alliance indéfectible entre le Maroc et le Sénégal et de leur solidarité active qui ne s’est jamais démentie.

 

« Ce consulat général servira à magnifier l’excellence de nos relations », s’est félicitée la ministre sénégalaise des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall, lors d’un point presse conjoint effectué avec son homologue marocain, Nasser Bourita, dans la foulée de l’inauguration d’un consulat du Sénégal à Dakhla, ce 5 avril.

La ministre sénégalaise a notamment déclaré que la ville de Dakhla symbolisait « cet esprit d’ouverture » du Maroc sur l’Afrique de l’Ouest. De son côté, Nasser Bourita a précisé que la représentation diplomatique sénégalaise représentait « plus qu’une structure administrative », que c’était « une nouvelle attache entre le Maroc et le Sénégal ».

Il a également fait savoir que ce consulat “est plus qu’une structure administrative. C’est une nouvelle attache entre le Maroc et le Sénégal”, ajoutant que cette représentation diplomatique opérera sur le terrain de la coopération territoriale et décentralisée, tournée vers l’Afrique, qui est en plein développement dans les provinces du Sud du Royaume.

Nasser Bourita a appelé dans ce cadre à mettre en œuvre des dispositions importantes, à savoir la réactivation du groupe d’impulsion économique, qui a été mis en place à l’occasion de la visite de SM le Roi au Sénégal en 2016 et le renforcement de la formation, comme un élément clé entre les deux pays.

Jusqu’à présent, il existe 170 bourses, soulignant qu’il a été convenu de les élever à 250 bourses, avec 80 allocations supplémentaires qui seront consacrées à la formation professionnelle à Laâyoune et à Dakhla.

Depuis le début de l’année dernière, la ville de Dakhla a connu une forte dynamique diplomatique avec l’inauguration des consulats de Gambie, de la Guinée, de la République de Djibouti, de la République du Liberia, du Burkina Faso, de la République de Guinée Bissau, de la République de Guinée Équatoriale et de la République démocratique du Congo (RDC), en plus de la République d’Haïti.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire