A LA UNE Actualité Kaolack societe

Kaolack : La Dscos démolit des constructions irrégulières sur l’emprise de l’Aérodrome de Kahone 

De Ibrahima Diamé correspondant de Teranganews à Kaolack 

La Direction de la surveillance, du contrôle et de l’occupation des sols (Dscos) a procédé, ce jeudi 3 décembre 2020, à la démolition des constructions irrégulières sur l’emprise de l’Asecna, au niveau de l’Aérodrome de Kahone.

Les riverains de la partie Est de l’aérodrome de Kahone se sont vus surprendre par des bulldozers qui écrasent leurs maisons. La direction de la Surveillance et du Contrôle de l’Occupation du Sol (DSCOS), a mis sa menace à exécution après une sommation sans délai.

Mais ce qu’ils pensaient comme inimaginable s’est produit. C’est en pleine matinée du jeudi 3 décembre 2020, que la Dscos a fait une descente musclée sur les lieux, avec un nombre important groupe de gendarmes armés jusqu’aux dents jalonnés sur la route à l’entrée de Kahone. Une Démolition des maisons s’est faite sous la supervision du gouverneur de région Alioune Badara Mbengue et du préfet qui étaient sur place. Les sinistrés qui affirment avoir acquis ces terrains en bonne et due forme indiquent aussi n’avoir pas reçu des sommations à temps.

Selon Alioune Badara Mbengue,  » c’est depuis le mois de juin lors du démarrage des travaux de réhabilitation de l’aérodrome que la première sommation leur a été faite. Mais ils n’y croyaient pas selon toujours le gouverneur. « J’avais même demandé au Préfet de mettre en place un comité pour le recensement des impactés, et tout cela a été fait, des réunions ont été tenues, des portes à porte à porte. Maintenant avec l’avancement des travaux, comme vous le voyez comme ça, vraiment il fallait procéder à la démolition des ces maisons concernées pour que les travaux puissent se poursuivre. »

Mais de toute façon, selon toujours le gouverneur de Kaolack, qui se demande tout de même comment est-ce qu’ils ont fait pour obtenir ces terrains, parce que l’espace étant un titre foncier de l’Etat, une propriété de l’Asecna, ils seront dédommagés, car le Président de la République par sa magnanimité ne pourrait les laisser dans ces conditions sans les soutenir », conclut le gouverneur de Kaolack.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire