A LA UNE Actualité Afrique politique

Guinée : Un colonel de l’armée Mamadi Condé tué lors d’une tentative de mutinerie dans le camp de Kindia

Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi, des individus armés ont fait irruption dans le camp militaire de Kindia.

Selon le ministre guinéen de la défense « des militaires sont effectivement entrés dans le camp et ont ouvert le feu. Lors de ces tirs, le colonel Mamadi Condé qui est le commandant du bataillon spécial des commandos en attente a été tué.

Très tôt ce matin, plusieurs médias locaux ont relayé l’information faisant état d’une mutinerie.

Des militaires se seraient saisis d’armes et ont pénétré dans le camp. Deux versions au sujet des évènements de Kindia ont circulé.

L’autre version faisait état de mutins venus libérés leurs camarades (prisonniers militaires) qui seraient détenus dans ledit camp.

Les populations apeurées sont restées cloitrer chez elles, rapporte le correspondant de BBC Afrique à Conakry, Boubacar Diallo.

La situation selon les autorités guinéennes est sous contrôle et des ratissages seraient en cours pour mettre la main sur les mutins.

Un incident qui intervient alors que la campagne pour la présidentielle du dimanche 18 octobre prend fin ce vendredi. Une campagne émaillée par des tensions surtout entre les partisans du président sortant Alpha Condé et son principal opposant Cellou Dalein Diallo.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire