A LA UNE Actualité Afrique politique

Transition civile au Mali : La CEDEAO fixe un ultimatum de quelques jours à la junte militaire

Les militaires qui ont renversé le président Ibrahim Boubacar Keita ont jusqu’au 15 septembre pour nommer un civil à la tête du Mali pour diriger la transition.

Selon les chefs d’Etats de la CEDEAO réunis en sommet à Niamey au Niger ont sommé la junte au pouvoir depuis le 19 août « des civils devront être désignés au plus tard le 15 septembre 2020 », selon le communiqué final lu par le président de la Commission de la Cédéao Jean-Claude Kassi Brou.

En outre la Cedeao souhaite que la transition se fasse dans un délai d’un an, mais la junte a déclaré par le passé qu’elle préférait « un délai raisonnable » et a suggéré au moins deux ans.

Le président ghanaen Nana Akufo-Addo succède à Mahamadou Issoufou du Niger à la tête de la présidence de la Cedeao.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire