A LA UNE Actualité sport

Incidents As Pikine-Casa (1-1) : Des sanctions prévues

Le Directeur exécutif de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), Amsatou Fall, s’est prononcé sur les incidents survenus lors du choc de la 8e journée du championnat qui opposait l’As Pikine au Casa Sport (1-1), dimanche 2 février, au stade Alassane Djigo. 

« C’est quelque chose que l’on déplore, la violence dans les stades. Malheureusement, les gens n’ont pas encore compris, qu’il y a des voies de recours, quand on est n’est pas content sur une décision arbitrale. L’arbitre ne peut pas revenir sur sa décision. Il faut aller vers les juridictions », a-t-il fait savoir dans un entretien téléphonique avec IGFM. « Maintenant, on attend les rapports du commissaire et de l’arbitre du match. Après, on envoie ça à la commission de discipline. Tous les rapports sont transmis à cette commission qui va saisir le dossier pour après rendre son verdict », a-t-il indiqué.

« Un organisation sans faille »

Parlant de l’organisation de cette rencontre considérée comme un choc, le Directeur exécutif pense la Ligue n’a pas failli. « C’était un match d’un très grand niveau avec une mobilisation belle et une organisation sans faille. On a eu à dérouler notre dispositif organisationnel puisque c’était un match télévisé. a-t-il soutenu.

Amsatou est également revenu sur les faits : « ce qui s’est passé lors de ce match, c’est qu’on a joué un match jusqu’aux arrêts de jeu et l’arbitre a eu le courage de siffler un penalty, mais les supports du Casa ne l’ont pas accepté. Pour entrer dans le stade, ils ont bousculé la porte et envahi le stade. Il s’en est suivi des échauffourées. Tout le monde a vu ce qui s’est passé », a-t-il raconté, indiquant qu’il est trop tôt pour désigner le ou les coupables puisque le match s’est tenu dimanche soir soit 24h seulement.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire