SAMASEN 2018
A LA UNE Actualité Dakar societe

« Que la loi n’épargne pas ma fille », dixit Serigne Babacar Mbacké « Moukabaro », père d’Aida Mbacké, accusée d’avoir immolé son mari au feu

Il est le père d’Aïda Mbacké, la dame accusée d’avoir brûlé vif son mari, Khadim Ndiaye, aux Maristes. Il est aussi le marabout du défunt, son beau-fils.

Après avoir présenté ses condoléances aux parents de la victime logés aux Hlm 5, Serigne Babacar Mbacké « Moukabaro »  demande à la justice d’appliquer la loi dans toute sa rigueur contre sa fille.

« Je ne cautionne pas l’acte de ma fille. Je le désapprouve totalement. Je ne protège aucun talibé coupable de forfaiture, aux yeux de la loi. Je ne protège personne, fut-elle ma propre fille. Que la justice fasse son travail en toute liberté et en toute indépendance et que toutes les responsabilités soient situées. Que force reste à la loi et que la rigueur de la loi s’exécute, » dit-il dans un entretien avec « Walfadjri ».

Il va plus loin en suggérant que si on appliquait la charia au Sénégal et que la culpabilité de sa fille soit reconnu, elle devrait être exécutée.

« Le prophète Mohammed (Psl) avait indiqué que même si sa fille Fatima Bint Rassoul avait volé, il lui aurait tranché la main. De la même manière, si on était dans un pays où on appliquait la Charia (loi islamique), j’allais moi-même faire appliquer la loi du Talion, » tranche-t-il. Une manière de dire que sa fille ne peut aucunement espérer qu’il intercède en sa faveur auprès des autorités.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close