A LA UNE Actualité Saint-Louis societe

Saint Louis – 58e fête de l’indépendance : Véritable démonstration de force à la place Faidherbe

De Adama SENE, Saint-Louis

Le cinquante-huitième anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale a été célébré en grande pompe à la mythique place Faidherbe de l’Ile de Saint-Louis, en présence d’une forte délégation mauritanienne conduite par le Wally de Trazza. Pour la fête de l’indépendance 2018, les autorités administratives, locales et militaires de la région Nord ont mis les petits plats dans les grands avec un « extraordinaire » défilé civil et militaire pour communier dans la joie et l’allégresse avec les populations qui ont fait le déplacement. Les passages des jeunes élèves du prytanée militaire et des majorettes du lycée des jeunes filles d’Ameth Fall ont fait vibrer la place Faidherbe par des salves d’applaudissements.

Les retardataires ont peiné pour trouver une place dans les alentours de la place Faidherbe. Accrochés sur les grilles de la gouvernance ou celles du bâtiment de Rognat-Nord, d’autres perchés sur les balcons des étages environnants, les saint-louisiens ont utilisé toute sorte d’astuces pour assister aux festivités de la fête de l’Indépendance. Vers les coups de 10h 15, le gouverneur de la région arrive sur les lieux, accompagné du commandant de la zone militaire n°2. Ils passent en revue les troupes, avant de procéder à la décoration de quelques autorités civiles et militaires qui ont rendu d’éminents services à la nation sénégalaise.

Sur la place Faidherbe, les majorettes du lycée Ameth Fall à travers une belle prestation et une chorégraphie majestueuse, ont tenu en haleine le nombreux public qui a manifesté son appréciation par des salves d’applaudissements.  D’ailleurs la prestation de ces jeunes filles élégamment habillées, n’a laissé personne indifférent. Elles ont été suivies par les autres écoles préscolaires, élémentaires, collèges et lycées de la commune, des instituts supérieurs, des mouvements de jeunesse et associatifs et des acteurs du milieu sportif.  Ces derniers, à leur passage ont rivalisé de talent dans des démonstrations de jonglage et de techniques de combat. Après le défilé civil, c’était au tour des militaires d’entrer dans la danse. Les autorités militaires n’ont pas lésiné sur les moyens pour rendre la fête belle. Le gouverneur Alioune Aidara Niang, flanqué du colonel Mbaye Cissé, commandant la zone militaire n° 2, du commandant de la légion Nord de la gendarmerie, des autres autorités administratives, municipales, coutumières, religieuses et du Wally de Trazza de la Mauritanie, a bien apprécié la parade des forces de défense et de sécurité de notre pays.

Ouvert par le défilé motorisé, les populations massées le long du parcours des défilants ont découvert avec beaucoup de satisfaction les nouveaux engins acquis par nos forces de sécurité. Le Bataillon de Reconnaissance et d’Appui et la gendarmerie ont laissé une forte impression aux spectateurs.  Le défilé motorisé a également permis aux unités paramilitaires d’exhiber leurs moyens de défense et de sécurisation du territoire national. Les différents détachements militaires et paramilitaires ont aussi rivalisé dans le défilé à pied. Comme d’habitude à côté des anciens combattants, les jeunes du prytanée militaire ont encore gagné à l’applaudimètre. Il faut signaler qu’à la veille des festivités du 04 Avril, les autorités administratives et militaires avaient organisé une exposition sur les armées à la place Faidherbe et des consultations gratuites à l’endroit des populations saint-louisiennes. Dans la soirée du 03 Avril dernier, les militaires ont également organisé à travers les grandes artères de la vieille cité, la traditionnelle retraite aux flambeaux.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close