Actualité Afrique international

La Gambie se prépare aux premières élections locales après Jammeh

En Gambie, les élections locales se rapprochent. La campagne électorale a officiellement démarré la semaine dernière pour les scrutins qui se dérouleront les 12 avril et 12 mai prochains. En avril pour les conseillers locaux et en mai pour les maires.

Le président Adama Barrow a dû quitter son parti, l’UDP, lors de son élection à la tête du pays pour devenir indépendant. Il ne fait donc officiellement pas campagne pour un parti mais un rassemblement organisé à Soma, au centre du pays, samedi 31 mars, avait néanmoins des airs de meeting politique.

Au début, le thème du discours était la réconciliation, puis le président Adama Barrow se saisit de l’occasion pour célébrer le rôle des femmes en politique.

« Je veux commencer par féliciter toutes les femmes gambiennes ! Quand les citoyens ont décidé de s’allier pour montrer leur amour pour le pays, les femmes ont décidé de s’organiser et se mobiliser pour la paix et la réconciliation ».

En tout cas, ce n’est pas un meeting politique, martèle Foday Gassama, l’un des coordinateurs régionaux de l’UDP, le parti démocratique unifié. « L’équipe a décidé de venir ici aussi pour discuter avec les communautés, quelle que soit leur affiliation politique. Je crois vraiment que c’est une coïncidence, même si ça se déroule pendant la campagne, il n’y a aucune connexion ».

Pourtant, la couleur jaune de l’UDP est partout. Pour Madi, habitant de Soma, il s’agit de mobiliser les électeurs. «  Lors des dernières élections législatives, le président était venu dans la région. C’est la même chose maintenant pour les élections locales. C’est lié, c’est pour que les gens soient concernés par les élections », nous explique t-il.

Et selon Augusta, le rassemblement pourrait influencer les votes : « Je pense que ce n’est pas innocent, pour que les gens s’intéressent à ces élections qui arrivent, et soient attirés pour voter. Quand on voit comment les gens se déplacent pour assister au rassemblement, ça montre qu’ils sont fiers de ce qui se passe, et au moment de voter, ils participeront dans ce sens ».

Il s’agira des premières élections locales depuis le départ de Yahya Jammeh, un test qui permettra de redessiner la carte politique de cette nouvelle Gambie.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close