A LA UNE Actualité santé Science

Santé – Crise cardiaque : Les signes annonciateurs

Reconnaître certains signaux à temps pourrait être essentiel pour prévenir les crises cardiaques et éviter ainsi, une issue fatale. Il existe des problèmes de santé qui méritent une attention particulière, parmi eux, on retrouve les problèmes d’ordre cardiaque.

Les maladies cardiovasculaires selon les statistiques de l’OMS, représentent la première cause de mortalité dans le monde. 4 sur 5 de ces décès surviennent suite à une crise cardiaque.

La crise cardiaque correspond à la mort d’une zone du muscle cardiaque, à cause de l’interruption de la circulation sanguine vers le cœur. Ce blocage du flux sanguin est dû à l’obstruction d’une artère coronaire suite à la formation de caillots sanguins ou à l’accumulation de plaques d’athérome.

Ce problème peut avoir de sérieuses conséquences sur la santé et provoquer des dommages dont la gravité varie en fonction de la durée de l’interruption du flux sanguin.

Les personnes touchées par les crises cardiaques sont généralement les femmes âgées entre 65 et 70 ans ainsi que les hommes à partir de l’âge de 50 ans, mais elles peuvent également survenir chez des personnes plus jeunes.

En effet, selon une étude parue dans le Journal of  the American Medical Association, le nombre de femmes âgées de moins de 60 ans touchées par les crises cardiaques en France a augmenté ces dernières années : 11.8% en 1995 contre 25,5% en 2010. Cette même étude a aussi souligné que le taux de mortalité lié aux crises cardiaques a baissé de façon considérable (70% en 15 ans).

Les symtômes, un mois avant la crise cardiaque

  1. Fatigue : la fatigue est un problème que nous pouvons souvent ressentir sans que ce soit un symptôme de quelque chose de si grave. Cependant, nous devons y faire attention. Ce symptôme précurseur d’une crise cardiaque intervient surtout chez les femmes.On remarquera que c’est un type de fatigue qui n’est pas associé à l’exercice physique ou à l’effort mental. En outre, nous remarquons qu’il augmente à la fin de la journée. Cela rend même les tâches les plus simples sources d’un véritable effort.
  2. Douleur abdominale : en particulier dans la partie supérieure de l’abdomen, ainsi que des nausées, même avec un estomac vide ou un gonflement de l’estomac, apparaissent quelques jours avant une crise cardiaque. C’est parce que les maux d’estomac sont liés à une crise cardiaque. Ce type de douleur s’intensifiera lors de la pratique d’une activité physique.
  3. Problèmes de sommeil : les problèmes de sommeil peuvent également être liés à une maladie cardiaque. L’insomnie est parmi les symptômes d’un risque accru. Généralement, elle sera accompagnée d’anxiété et de mauvaise concentration. Ceci est généralement présent d’avantage chez les femmes. Si vous avez des problèmes cardiaques, il sera plus difficile de vous endormir. Aussi, vous vous réveillerez la nuit sans raison.
  4. Respiration agitée : c’est un autre symptôme qui survient un ou plusieurs mois avant l’apparition de la crise cardiaque.
  5. Perte de cheveux : la perte de cheveux accélérée fait partie des symptômes précurseurs de l’arrêt cardiaque. Elle se produit principalement chez les hommes, mais peut également se produire chez les femmes.
  6. Rythme cardiaque interrompue: est un autre symptôme que nous ne devrions pas négliger. Dans ce cas, il est plus typique chez hommes, alors que chez les femmes, il est accompagné de panique et d’anxiété.

Habituellement, vous verrez que ces symptômes durent 1 à 2 minutes.

Dans le cas où ils durent plus de 2 minutes, des vertiges et un sentiment de faiblesse peuvent apparaître.

  1. Transpiration excessive : La transpiration excessive, de jour comme de nuit, est également un symptôme lié à une crise cardiaque. Ce signal est plus fréquent chez les femmes.
  2. Douleur dans la poitrine : le type et l’intensité de la douleur thoracique sont très différentes entre les hommes et les femmes.

Nausées ou vomissements;

Vertiges ou évanouissement;

Pâleur soudaine.

Que faire en cas de crise cardiaque ?

Beaucoup de gens victimes d’une crise cardiaque meurent avant d’arriver à l’hôpital. Il faut donc agir vite : chaque seconde compte.

Il existe des traitements qui permettent de dissoudre les caillots sanguins et de rétablir le flux sanguin vers le cœur. C’est lorsque le traitement est administré, moins d’une heure après la crise qu’il donne les meilleurs résultats. S’il est instauré rapidement, les lésions du muscle cardiaque seront moins graves.

Si l’hôpital n’est pas trop loin, faites appeler une ambulance ou faites-vous transporter tout de suite au service des urgences. S’il n’y a pas d’hôpital ou de centre de santé dans les environs, appelez un médecin immédiatement.

A propos de l'auteur

admin

Laissez un commentaire

*

Close