A LA UNE Actualité Dakar Législatives du 31 juillet 2022 politique

Yewwi Askan Wi annonce une nouvelle manifestation le 29 juin prochain

Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) comptent bien remettre ça contre vents et marrées. Après leur rassemblement interdit de vendredi 17 juin par le préfet et qui a été bravé par les manifestants occasionnant trois morts un à Dakar et deux à Ziguinchor. La coalition Yewwi Askan Wi a appelé à une nouvelle manifestation le 29 juin prochian sur l’ensemble du territoire national qu’elle soit interdite ou pas.

Le maire de Ziguinchor Ousmane Sonko et ses camarades qui font face à la presse au siège du Parti Républicain pour le Progrès/Diisóo ak Askan Wi (PRP) persistent et signent : “Le droit de manifester est inscrit dans la Constitution sénégalaise en son article 8. Et Macky Sall ne peut pas nous empêcher de manifester. Ce n’est pas parce que tu gères un pays que tu te crois tout permettre”.

Ousmane Sonko d’avertir le pouvoir : “le 29 juin deux possibilités s’offrent à Macky Sall, soit il m’arrête et avec moi tous les leaders soit il me liquide mais personne ne m’empêchera de sortir”.

Par conséquent, malgré la forte résistance des forces de l’ordre et l’interdiction du Préfet de Dakar le 17 juin, ils comptent bien manifester à nouveau. Et ce, même si “on nous envoie en prison”, avertissent-ils.

Plusieurs leaders de l’opposition ont été arrêtés et déférés ce lundi au parquet dont le coordonnateur de Yewwi Déthié Fall, le maire de la ville de Guédiawaye Ahmed Aïdara mais aussi et la député Mame Diarra Fam.

A Ziguinchor, l’activiste Guy Marius Sagna avec une vingtaine d’autres manifestants ont été aussi déférés au parquet.

A propos de l'auteur

Awa Kane Fall