A LA UNE Actualité Saint-Louis Sécurité Transport

Saint-Louis : 11 véhicules immobilisés et 387 infractions constatées lors de contrôles routiers mixtes Police/Gendarmerie 

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis 

Pour lutter contre l’insécurité routière et ramener plus de sérénité sur les routes, les forces de sécurité et de défense ont organisé des contrôles mixtes sur le périmètre départemental de Saint Louis. La Police et la Gendarmerie nationale ont déployé des éléments dans quatre check-points dont deux dans la commune de Saint Louis. Ainsi 307 véhicules ont été contrôlés dont 11 immobilisés pour diverses infractions.

Des détachements de la Police et de la Gendarmerie ont investi la RN 2 à hauteur du village de Gandon à l’entrée et vers l’Ugb à la sortie pour y effectuer des contrôles mixtes sur les véhicules urbains et interurbains. A en croire le commandant de brigade de la Gendarmerie territoriale de Saint-Louis, il s’agissait de contrôles affairant à des documents à la mise en service du véhicule notamment les permis de conduire, la carte grise et les licences. D’ailleurs 307 véhicules ont été contrôlés et 387 infractions constatées . » Les actions combinées avec les éléments de la police ont permis de constater et de relever beaucoup d’infractions sur la route. Il s’agit de défauts d’assurance, de pneus usés, surcharge de personnes et autres. D’ailleurs certaines infractions ont été sanctionnées par PV. Ce qui a abouti à des amendes forfaitaires », a renseigné l’adjudant-chef Bafodé Coulibaly de la brigade territoriale. Avant de poursuivre qu’également il a été effectué des saisies de pièces et des immobilisations de voitures.  » Au cours des opérations de contrôles, 11 véhicules qui n’ont pas de licences ou qui ont des pneus usés ont été immobilisés en attendant leurs régularisations », a signalé adjudant chef Coulibaly.

En collaboration avec des équipes de l’agence nationale pour la sécurité routière, les forces de sécurité et de défense ont également fait une compagne de sensibilisation aux usagers de la route.  » La sanction est la dernière mesure. Il faut prévenir, renseigner, alerter et en dernière recours réprimer. C’est pourquoi il y a certains usagers de la route, à qui on a tout simplement rappelé à l’ordre et demandé de porter la ceinture de sécurité. Il faut que les usagers adoptent les bons comportements sur les routes pour qu’ il ait moins d’accidents. La sécurité routière ne peut être assurée que par le respect du code de la route » a déclaré le commandant de la brigade territoriale de la Gendarmerie de Saint-Louis.

Depuis la grève générale des transporteurs en Janvier dernier, a-t-il déploré, il y a moins de contrôles sur la route, une occasion qu’ont saisi beaucoup de véhicules pour ne pas être en en règle. « Raison pour laquelle, je lance un appel aux responsables de l’Anaser d’effectuer ces contrôles de manière fréquente. Ces contrôles doivent être pérennes » a invité l’adjudant-chef Bafodé .Coulibaly. Une invite qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Pour Cheikh Oumar Gaye, Dg de l’Anaser, de telles opérations vont se multiplier plus fréquemment au niveau local mais aussi sur le terrain national pour inciter les usagers de la route à adopter les bons comportements afin de réduire les accidents routiers et d’assurer une bonne sécurité routière.
ADAMA SENE SAINT-LOUIS

A propos de l'auteur

Khadim FALL