Actualité economie

Observatoire de la qualité des services financiers( OQSF) : Le marché de l’Assurance a totalisé un chiffre d’affaires de 226 milliards Fcfa en 2021

“En 2021, le marché sénégalais de l’assurance a généré un chiffre d’affaires de 226 milliards de francs CFA contre 207 milliards de francs CFA l’année précédente”. C’est ce qu’a rappelé ce mercredi 29 juin, le secrétaire exécutif de l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF), Habib Ndao. Il l’a fait savoir lors d’un atelier de sensibilisation des magistrats sur les procédures et pratiques des sociétés d’assurance, une rencontre organisée en partenariat entre le Tribunal de commerce de Dakar et l’OQSF.
’’Troisième marché de la zone CIMA (Conférence interafricaine des marchés d’assurances), derrière la Côte d’Ivoire et le Cameroun, le marché sénégalais de l’assurance totalise, selon les statistiques, un chiffre d’affaires de 226 milliards de francs CFA contre 207 milliards de francs CFA en 2020’’, a-t-il indiqué.
Prévue jusqu’ à vendredi à Saly-Portudal (Mbour, ouest), la rencontre entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui aux réformes et politiques agricoles, financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).
D’après Habib Ndao, cette session de sensibilisation vise à harmoniser les points de vue des différentes parties prenantes sur le cadre légal et réglementaire du secteur des assurances, les modalités d’indemnisation des victimes, l’expertise et l’évaluation des dommages dans le domaine de l’assurance faculté maritimes, les rachats et avances, liquidations en assurance vie, le règlement des litiges à l’aune de médiation-conciliation, entre autres.
Selon un communiqué de presse conjoint du Tribunal de commerce de Dakar et l’OQSF, le Sénégal est le premier pays en Afrique du Sud du Sahara à avoir mis en œuvre un système de médiation financière pour résoudre rapidement les conflits entre les banques et les compagnies d’assurance, d’une part, et les personnes physiques, les micro-entrepreneurs et les petites entreprises, d’autre part.
’’L’OQSF connaît une performance impressionnante, son taux de succès est en moyenne annuelle de 90% pour les dossiers traités’’, fait savoir la même source.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye