A LA UNE Actualité Afrique international Religion

Forum de Genève : Dr Al-Issa invité d’honneur, a magnifié les actions menées par la LIM qui ont des motivations spirituelles et humanistes  

Ce premier Forum du genre à Genève est destiné à coordonner la réponse aux transformations mondiales accélérées et à leurs répercussions humanitaires émergentes, de formuler une vision intégrative de la coopération entre les entités actives dans le domaine de l’humanitaire à travers le monde.

Les discussions ont porté sur le thème  : “Coopération entre les organisations internationales dans les domaines humanitaires”.

Plusieurs organisations œuvrant dans l’humanitaire ont pris part à cette rencontre d’échanges d’idées dont la Ligue musulmane mondiale et le Conseil œcuménique des Églises, l’Organisation mondiale de la santé, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, l’UNICEF, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que le Programme alimentaire mondial et un groupe des dirigeants internationaux les plus influents dans les domaines du travail humanitaire.

Lors de son allocution le secrétaire général de la Ligue islamique s’est prononcé sur la coopération entre les organisations internationales dans le domaine humanitaire» en présence des plus grands responsables.

Dr Al-Issa Le SG a expliqué que les actions menées par la Ligue mondiale islamique ont des motivations spirituelles et humanistes pour tous sans aucune distinction. Autrement dit le côté religieux des actions humanitaires sont motivées par une relation établie avec le Créateur et c’est la source de motivation la plus forte qui soit.

Il a également annoncé dans la foulée le lancement d’un prix mondial pour récompenser les efforts dans le domaine humanitaire.

Les défis auxquels est confrontée l’action humanitaire ne se limitent pas aux guerres et aux affrontements.
Pour le Directeur du Programme alimentaire mondial : Nous pouvons affronter les conflits et les guerres, éradiquer la faim et établir la paix grâce aux efforts de coopération.

Grâce à une réflexion claire sur la force de la “diplomatie religieuse” et l’importance de la présenter et de son impact sur les discussions de tous les problèmes mondiaux, Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale, Cheikh Dr. Muhammad bin Abdul Karim Al-Issa , était l’invité d’honneur de ce forum de haut niveau, qui a réuni pour la première fois de son histoire les chefs des principales organisations régionales et internationales actives dans le domaine de l’action humanitaire. Cela vise à coordonner la réponse aux transformations mondiales accélérées et à leurs nouvelles répercussions humanitaires, et à formuler une vision intégrative de la coopération entre les entités actives dans le domaine du travail humanitaire à travers le monde.

Le forum a été lancé par un discours de bienvenue prononcé par le chef de la Fondation Dialogue pour la paix, exprimant son espoir que le forum parviendrait à une coopération constructive afin d’atteindre son objectif, qui est le travail humanitaire international contribuant à ramener la paix dans le monde. Cela a été suivi par le discours de l’invité d’honneur dans lequel Son Excellence le Dr Al-Issa a affirmé que l’unité d’origine et les nombreux points communs et dénominateurs humains rendent impératif pour nous de nous considérer comme des frères et de réaliser le sens de ceci par sympathie les uns envers les autres par la parole et l’action.

Son Excellence le Dr Al-Issa a exprimé sa grande appréciation pour l’effort humanitaire distinctif mené par l’Organisation mondiale de la santé dans le contexte de la souffrance mondiale du “COVID-19” sous la direction de son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, et au reste des organisations et institutions gouvernementales et non gouvernementales internationales qui mettent en œuvre un travail humanitaire de premier plan. Le Dr Al-Issa a, en même temps, regretté que l’action humanitaire n’ait pas atteint le niveau requis de solidarité et de sympathie, et que le fossé entre les riches et les pauvres reste large, malgré l’existence d’un système international.

Le Dr Al-Issa a poursuivi : “Nous ne nous opposerons pas à l’existence des riches et des pauvres, car c’est la nature de la vie, mais nous appelons les riches à soulager la souffrance des pauvres en les soutenant, en particulier dans le les nécessités de la vie telles que la nourriture, les médicaments et l’éducation.” Il a également ajouté : “Il est douloureux, par exemple, que les riches reçoivent le vaccin “Covid-19″ alors que les pauvres ne le reçoivent pas, ou qu’ils ne le reçoivent que tardivement ou à quelques doses. Oui, les entités riches ont le droit de se protéger, mais ils ne doivent pas oublier les autres.”

Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale, dans son allocution, a évoqué les motifs des actions humanitaires, expliquant qu’ils sont multiples, dont certains sont d’abstraits humanitaires, ou motivés par l’engagement international et d’autres sont des causes matérielles, mais ils servent tous les intérêts des nécessiteux et des pauvres du monde entier.

Pour Dr Al-Issa : « Il y a aussi une autre raison qui pousse et motive grandement vers le travail humanitaire, qui est la religion.

A propos de l'auteur

Khadim FALL