A LA UNE Actualité Dakar Législatives du 31 juillet 2022 politique

Dr Bacar Dia interpelle Macky Sall : “Monsieur le Président libérez Déthié Fall, Ameth Aîdara et autres! Ne marchez pas sur des cadavres pour sortir du pouvoir!”

Des voix s’élèvent depuis quelques jours pour alerter sur les tensions politiques pré-électorales. Des personnalités proches du camp présidentiel interpellent le président de la république Macky Sall de revoir sa gestion du pouvoir et consolider le legs démocratique fruit d’un long processus.

Après l’ex présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE) Aminita Tall. Une sortie pour dénoncer l’invalidation de la liste nationale de la coalition Yewwi Askan Wi. Une déclaration saluée par l’ancien ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye.

C’est autour de l’ancien ministre de la Santé sous Me Abdoulaye Wade Dr Bacar Dia qui interpelle Macky Sall à libérer les personnes arrêtées lors de la manifestation interdite de l’opposition.

“Monsieur le Président libérez Déthié Fall, Ameth Aîdara et autres! Ne marchez pas sur des cadavres pour sortir du pouvoir! Le Sénégal a renoué avec les prisonniers politiques. Un pas en avant cent pas en arrière!”

Dr Bacar Dia de rappeler à Macky Sall que le droit de manifester est un droit fondamental prévu par la constitution :

“Monsieur Macky Sall, ensemble nous avions manifesté contre le Président Wade. Nous étions côte à côte à la place de l ‘ obélisque. Aujourd’hui vous interdisez les manifestations! Votre régime est violent! Ne marchez pas sur des cadavres pour sortir du pouvoir!”

Les violences pré-électorales ont déjà fait quatre morts deux à Dakar et deux à Ziguinchor  et plusieurs arrestations dont des leaders politiques dont le maire de Guédiawaye Ahmed Aidara, les députés Mame Diarra Fam et Déthié Fall coordonnateur de la coalition Yewwi Askan Wi leur procès en flagrant délit prévu ce mercredi a été renvoyé au  27 juin prochain en audience spéciale.

L’activiste Guy Marius Sagna a été aussi arrêté et placé sous mandat de dépôt avec plus d’une trentaine d’autres personnes. Ils sont tous poursuivis pour participation à une manifestation non autorisée et seront jugés mercredi prochain.

A rappeler que la coalition a encore appelé à manifester le 29 juin prochain sur l’étendue du territoire.

Dans la foulée un concert de casseroles et de klaxons a été appelé par Ousmane Sonko aujourd’hui à partir de 20h.

A propos de l'auteur

Khadim FALL