A LA UNE Actualité Afrique politique

Journée de l’Afrique : L’intégralité de l’allocution de M. BABANA EL ALAOUI Mohamed Salah, Chargé d’Affaires à l’Ambassade du Royaume du Maroc en République de Guinée-Bissau

Allocution de monsieur BABANA EL ALAOUI Mohamed Salah, Chargé d’Affaires à l’Ambassade du Royaume du Maroc en République de Guinée-Bissau célébration de la journée de l’Afrique – Bissau le 25 mai 2022

« L’Afrique est Mon Continent, et Ma maison », c’est avec cette allocution Magistrale que Sa Majesté Le Roi Mohammed VI que Dieu L’assiste, a dit ce que représente l’Afrique pour le Maroc et ce qu’est le Maroc dans cette Afrique, notre continent et notre maison, un chez soi qu’on est tenu non seulement d’aimer et d’honorer mais aussi de contribuer à son édification, à son développement à sa sécurité et à sa prospérité.

Dans un Message adressé aux participants du Forum Crans-Montana de Dakhla sur la Coopération Sud-Sud (Mars 2016), Sa Majesté le Roi Mohammed VI a indiqué que :… Le Maroc a fait justement de la coopération Sud-Sud un axe fondamental de sa politique étrangère et une ligne de conduite centrale de son action internationale.

A ce titre, il s’emploie tant individuellement, qu’en collaboration avec les pays frères et partenaires, à réaliser des programmes concrets dans des domaines ciblés, visant des résultats mesurables en termes de croissance et de bien-être des populations africaines dans le domaine économique, mais aussi dans le domaine social, culturel, environnemental et religieux,

Pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, « … l’Afrique, pour le Maroc, c’est bien d’avantage qu’une appartenance géographique et des liens historiques. Elle évoque, en vérité, des sentiments sincères d’affection et de considération, des liens humains et spirituels profonds et des relations de coopération fructueuse et de solidarité concrète. Elle est, somme toute, le prolongement naturel et la profondeur stratégique du Maroc.

Ce lien pluridimensionnel fait que le Maroc est au cœur de l’Afrique, et ménage à l’Afrique une place dans le cœur des Marocains. Et c’est pourquoi Nous l’avons inscrite au centre de la politique étrangère de notre pays…a dit Sa Majesté Le Roi»

Pour formuler cette coopération Maroc-Afrique en chiffre, on peut citer :

  • 52 visites Royales ayant concernées 30 pays ;
  • 1 000 accords signés depuis 1999 ;
  • une politique migratoire humaine ayant permis de régulariser environ 60.000 africains depuis 2014.

A titre illustratif, au titre de l’année 2019-2020 on dénombre plus de 12.000 Etudiants africains inscrits au Maroc représentant 47 Pays africains.

Ces étudiants africains sont boursiers du Royaume à hauteur de 85% représentant 91% du total des boursiers internationaux.

Je ne puis terminer mon allocution sans évoquer un fléau qui constitue une entrave, un frein au développement humain et économique de notre cher continent et dont pâtit particulièrement plusieurs régions africaines.

Il s’agit je cite : des liens pernicieux entre terrorisme et séparatisme, qui, constituent “les deux faces d’une même médaille”.

L’impact destructeur et morbide de ce sinistre couple, que constituent le séparatisme et le terrorisme, n’est plus à démontrer et son évocation lors des travaux de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech tenu récemment à Marrakech, est suggestif d’actions concrètes et un signal fort pour l’éradication de ce fléau.

Malheureusement, il aurait été plus sage pour certains de contribuer au développement du continent au moins en s’abstenant d’être un incubateur un nourricier et un financier attitré de ce phénomène deconstructeur de toute croissance et lutteur acharné contre toute initiative d’investissement humain et matériel dans les différents processus de développements de notre cher continent.

Contraint par le temps qui m’est imparti, je termine par dire, à qui veut l’entendre, que l’atteinte à l’intégrité territoriale des pays et à celle de la mémoire des pères libérateurs de ce vaillant continent sont des lignes rouges et ne peuvent en aucun cas être un jeu financé et mis  aux mains de gens irresponsables séparatistes et terroristes de surcroit.

A propos de l'auteur

Khadim FALL