A LA UNE Actualité Afrique politique

Guinée Bissau : Le président Umaro Sissoco Embalo dissout le parlement et annonce de nouvelles élections anticipées en décembre

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a annoncé dans la soirée du 16 mai 2022, la dissolution de l’assemblée nationale populaire (parlement) et la convocation d’élections parlementaires anticipées d’ici à la fin de l’année. La date des législatives est fixée au 18 décembre prochain.

J’ai décidé de rendre la parole au peuple de Guinée pour qu’une fois de plus cette année, il puisse choisir librement dans les urnes le Parlement qu’il souhaite avoir pour un onzième mandat.”, a déclaréUmaro Sissoco Embaló, président de Guinée-Bissau depuis 2020.

Le chef d’Etat a justifié sa décision par des “divergences persistantes et insolubles” avec l’organe législatif depuis plusieurs mois.

“La dixième législature a transformé l’Assemblée nationale populaire en un lieu de guérilla politique, de conspiration ; de nombreux députés ont travaillé à affaiblir les institutions de la République au lieu de tout faire pour les renforcer.”, a justifié le président.

A propos de l'auteur

Khadim FALL