A LA UNE Actualité Afrique CAN 2021 Dakar football sport

CAN 2021 : Attaque presque muette, une défense en difficulté…Aliou Cissé peine à trouver la bonne recette : Quel bilan pour les Lions à l’issue de la phase de poules?

Invaincue lors de ses trois premiers matchs de la phase de poules, l’équipe nationale du Sénégal n’a pas totalement rassuré avant d’entamer les matchs à élimination directe. Les Lions terminent premiers du groupe B et évitent de jouer une grande nation dès les huitièmes de finale.

Une victoire, deux nuls vierges, un but marqué et zéro encaissés ainsi se résument des Lions du Sénégal dans la phase de poule de la CAN 2021.

Supporters et observateurs sont unanimes, l’équipe d’Aliou Cissé est à la peine et le technicien n’arrive pas à trouver la bonne recette malgré une pléthore de star qui évolue dans de grands clubs européens.

Les trois matchs joués sont révélateur de la faiblesse de l’équipe et des carences aussi bien en attaque que dans les autres secteurs du jeu malgré le retour du capitaine Kalidou Koulibaly.

Un seul but sur pénalty transformé par Sadio Mané lors du premier match contre le Zimbabwe leur seule victoire de cette phase de Poule. Une carence qui et à nue l’absence d’automatismes chez les Lions du Sénégal.

“Dans la construction du jeu, on a plutôt ronronné. On a conservé sans pour autant progresser véritablement. Dans les 30 derniers mètres, Sadio était un tout petit peu écarté, Boulaye aussi, alors qu’on avait besoin d’un peu plus de lien à l’intérieur de leur box. Ce qu’on n’a pas pu faire ou pas assez. Le jeu a été trop latéral. Cette verticalité-là qu’on a un peu abusée contre la Guinée, on ne l’a pas eue du tout aujourd’hui. Le football, c’est une question d’équilibre, jouer court et jouer long. C’est quelque chose qu’on arrivait à faire, il y a quelque temps. Maintenant, on va continuer à le travailler.”

Le dépositaire du jeu Sadio Mané , à l’image de toute l’équipe n’arrive pas trouvé ses marques dans le terrain. Une inefficacité offensive qui n’inquiète pas Aliou Cissé qui est revenu sur le nul concédé par ses hommes hier face au Malawi.

“Bien sûr que marquer un seul but en trois matchs avec les attaquants que nous avons, c’est sûr que beaucoup de gens peuvent se poser des questions. C’est vrai que nous manquons un peu d’efficacité. Je ne m’inquiète pas. Je suis conscient que nos garçons vont revenir à leur meilleur niveau. Actuellement, ça ne rentre pas. Pourtant, on se crée des opportunités. J’espère que dans la semaine, on continuera à mettre en place notre animation offensive pour donner un peu plus de confiance à nos joueurs pour pouvoir marquer plus de buts.”, a expliqué Aliou Cissé interrogé sur le bilan de son équipe à l’issue de la phase de groupes.

Sur le plan tactique Aliou Cissé est d’avis que les absences de Krépin Diatta et Ismaila Sarrui ont fait changé de système : “On ne peut s’entêter dans un 4-4-2 alors qu’on n’a pas de profils de joueurs comme Krépn Diatta ou Ismaïla Sarr sur les couloirs. Je ne suis quelqu’un de têtu et je veux la progression de cette Equipe nationale. On a voulu évoluer et jouer en 4-3-3. C’est le système qu’on connaît. C’est vrai que dans l’entrejeu, Nampalys et Idrissa se sont un peu marchés dessus. Ce sont des choses qu’on peut améliorer.”

Suspension de Kouyaté…

 Qualifié en huitièmes de finale, Aliou Cissé devra se passer de Cheikhou Kouyaté suspendu pour cumul de cartons mais le sélectionneur pense pouvoir se passer du joueur car disposant d’assez de profils dans son effectif pour pallier cette absence  : “Kouyaté, c’est un vrai soldat. On s’est dit qu’il pouvait jouer avec son expérience pour ne pas prendre de carton. Mais, effectivement, on a longuement réfléchi pour ne pas le faire jouer. Malheureusement, il a eu son carton sur une seule faute. On va s’appuyer sur le reste du groupe pour pallier son absence.”

 

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL