A LA UNE Actualité economie Saint-Louis societe

Saint Louis : Pour la sauvegarde des emplois et unités de productions, le Caes propose une alternative de recyclage des déchets plastiques

De Adama Séne correspondant de Teranganews à Saint-Louis 

La lutte contre les déchets plastiques est désormais engagée par le Collectif des acteurs de l’eau filtrée au Sénégal (Caes). Pour matérialiser leur engagement auprès des services du ministère de l’Environnement, Saint-Louis a abrité la première édition de la journée d’investissement humain et citoyen du collectif. Une occasion pour les responsables du Caes d’annoncer le prochain lancement du projet de recyclage des déchets plastiques, qui va créer beaucoup d’emplois à la jeunesse sur l’étendue du territoire national.

Les 33 quartiers de la commune de Saint Louis ont été pris d’assaut par des milliers de ramasseurs de sachets plastiques. Une opération de nettoiement initiée par le collectif des Acteurs de l’eau filtrée au Sénégal (CAES) qui entre dans le cadre de la politique de protection de l’environnement et de lutte contre le déchet plastique. Pour le porte parole du collectif, Samba Fall, la tenue de telles journées d’investissement humain montre que la gestion des déchets plastiques reste une de leurs préoccupations majeures. ” Pour être en phase avec le gouvernement via le ministère de l’Environnement, les opérations seront pérennisées et seront menées dans toutes les régions. D’ailleurs le Caes en collaboration avec des partenaires de l’extérieur, a un ambitieux projet de recyclage des déchets plastiques” a déclaré M. Fall. Avant d’ajouter que le projet offrira beaucoup d’emplois directs et indirects à la jeunesse.

Des propos qui ont été conformés par la présidente du Caes. A en croire Yacine Fall, en dehors des emplois créés dans les unités de production d’eau filtrée, le recyclage des déchets plastiques donnera d’autres jobs aux jeunes.’ Il consiste à lutter contre le péril plastique. Dans toutes les villes, il sera installé des unités qui vont acheter collecter les sachets plastiques ramassés. Ces déchets seront ensuite recyclés en pavés, en chaises, en ustensiles, en d’autres accessoires, avant d’être retournés aux population pour qu’ elles s’en servent ” expliqué Mme Fall.

Au nom de l’édile de Saint Louis, l’adjointe du maire chargé du cadre de vie, a salué l’initiative qui a eu un double impact. Pour Fatou Diouf Séne, la journée de nettoiement a permis de débarrasser les rues les sachets plastiques et entre en phase avec le programme de la mairie ” Ndar Sett Wecc”. ” Cette alternative de recyclage initiée par le Caes va sauver des emplois existants mais aidera l’Etat à la réduction du chômage des jeunes. C’est un exemple à suivre pour les autres secteurs. En tout à Saint-Louis les autorités locales sont prêtes à accompagner de telles actions” a soutenu Mme Séne.

A propos de l'auteur

Khadim FALL