A LA UNE Actualité athletisme Dakar football politique sport

Macky Sall salue un “Sportif de renommée et un homme d’une grande dimension”…Les hommages affluent de partout après la mort de Lamine Diack 

Le monde du sport, la classe politique, de simples citoyens… Les hommages, venus d’horizons divers, ont afflué, ce vendredi, après l’annonce de la mort de Lamine Diack, à l’âge de 88 ans? à Dakar. L’ancien patron de l’athlétisme mondial était rentré à Dakar en mai dernier après des années en résidence surveillée à Paris.

« Oui, mon père vient d’être rappelé à Dieu, nous aurions voulu qu’il continue de nous accompagner mais il a tiré sa révérence, le décret divin, nul ne peut y échapper », a confirmé son fils, Pape Massata Diack.

Les réactions dans la classe politique ont afflué peu après l’annonce de la mort de l’ancien champion de France de saut en longueur, ministre et maire de Dakar.

“Avec le décès de Lamine Diack, le Sénégal perd un de ses plus illustres fils. Sportif de renommée, ancien maire de Dakar, ancien député, ancien ministre et ancien Président de l’IAAF, Diack était un homme d’une grande dimension. Mes condoléances émues à toute la Nation.”, a réagi le président de la république Macky Sall.

Abdourahmane Diouf eader du parti politique “Awalé” s’incline devant la mémoire d’un “sportif de haut niveau, maître incontesté de l’athlétisme mondial, Lamine Diack fut un compatriote adulé et respecté par ses pairs. Au monde sportif en général et au peuple sénégalais en particulier, je présente mes sincères condoléances et je prie pour le repos de son âme.”.

Le journaliste sportif Abdoulaye Diaw lui rend hommage : «C’est difficile d’énumérer toutes les qualités du doyen mais il faut noter que c’était un monument, une légende, une figure emblématique du sport mondial et sénégalais en particulier. C’est avec tristesse que  j’ai  appris sa disparition, une grande perte pour  le Sénégal (…) Il  faut rappeler aussi que Lamine fut maire de Dakar et je connais pas mal de personnes qui confirment avoir eu un toit sous son magistère comme pour dire que  c’était un homme avec un grand cœur. Le doyen était  d’une simplicité exemplaire, aujourd’hui j’en suis sûr qu’il sera au menu dans toutes les rédactions car cet homme a beaucoup fait pour son pays et pour le monde du football. Je prie pour que le tout puissant l’accueille dans son paradis céleste », a confié le doyen Lay Diaw sur les ondes de la RFM.

Son ancien club de cœur, le Jaraaf qui a payé d’ailleurs la caution qui a permis son retour au Sénégal s’est dit attristé avec la disparition membre fondateur du club, “le Jaraaf de Dakar a appris avec une profonde tristesse la disparition de Lamine Diack. Membre fondateur du club, il laissera un grand vide dans le cœur des Jaraaf-Man et demeurera à jamais dans la légende du Jaraaf. Toutes nos condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.

La Fédération sénégalaise de football salue “Une figure emblématique du sport sénégalais s’en est allée. La Fédération sénégalaise de Football présente ses condoléances à la famille Diack, au Jaraaf et au monde du sport. Repose en paix Président.”

Le maire de la commune de Sacré-Cœur Mermoz, candidat pour la mairie de Dakar lui a rendu hommage à travers les réseaux sociaux : “Toutes mes condoléances à la nation Sénégalaise Reposez en paix digne citoyen et patriote émérite!!”

A propos de l'auteur

Khadim FALL