A LA UNE Actualité Dakar politique

Restauration : Macky Sall annonce le retour du poste de Premier ministre

Désormais tout l’enjeu se situe sur l’identité de l’homme ou la femme qui va occuper ce poste de Premier ministre qui sera restaurer par le président Macky Sall.

En effet, selon l’Agence de  presse sénégalaise  (APS), “le président de la République Macky Sall a fait part mercredi de sa volonté d’initier une révision de la Constitution en vue de la restauration du poste de Premier ministre, supprimé en mai 2019.”

Un projet de loi de réforme de la Constitution a été adopté en Conseil des ministres aujourd’hui pour rétablir le poste de Premier ministre. Le projet de texte sera soumis à l’Assemblée nationale en procédure d’urgence.

“Cette restauration, qui vient ainsi adapter l’organisation du pouvoir exécutif à un nouvel environnement économique et socio-politique, s’accompagne d’une nécessaire requalification des rapports entre l’exécutif et le législatif, notamment la réintroduction de la responsabilité du gouvernement devant l’Assemblée nationale et le pouvoir de dissolution de celle-ci dévolu au Président de la République”, précise le communiqué du Conseil des ministres.

Le vote de ce projet de loi en procédure d’urgence à l’assemblée nationale se déroulera avant la mi-décembre.

Le poste de Premier ministre avait été supprimée il y a deux ans. Macky Sall avait surpris en annonçant cette réforme, qu’il n’avait pas évoquée pendant la campagne pour la présidentielle du 24 février 2019, deux jours après avoir prêté serment pour un second mandat début avril.

Le chef de l’État, qui avait promis d’accélérer les transformations de l’économie sénégalaise, voulait par ce changement supprimer les « goulets d’étranglement » pour « être lui-même au contact direct avec les niveaux administratifs » chargés de conduire ses politiques, affirmait à l’époque le secrétaire général du gouvernement Maxime Jean-Simon Ndiaye.

Le président Macky Sall avait promulgué, le mardi 14 mai 2019, la loi supprimant le poste de Premier ministre, après une réforme largement adoptée par les députés, le 4 mai de la même année.

A propos de l'auteur

Khadim FALL