A LA UNE Actualité Afrique Dakar economie

Monnaie électronique : Hausse de 50,60% des transactions transfrontalières en 2020

Les transactions intra-Uemoa sont ressorties à 7,32 millions pour une valeur de 344,39 milliards de francs CFA à fin décembre 2020 contre 4,52 millions d’opérations évaluées à 228,68 milliards de francs CFA à fin juin 2020, soit des hausses de 61,95% et 50,60% respectivement en volume et en valeur, en glissement semestriel.

Selon la Bceao, cette situation s’explique notamment par la campagne agricole du café-cacao en Côte d’Ivoire et les fêtes de fin d’année. A l’instar des précédents semestres, l’analyse détaillée des données montre que le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire demeurent respectivement le principal récepteur avec 49,21% de la valeur totale des opérations et le principal émetteur avec 54,08% de la valeur totale des transactions.

Sur la période sous revue, les principaux corridors ci-après, ont été les plus actifs avec environ 72,34% de la valeur totale des opérations : Côte d’Ivoire – Burkina Faso : 38,32% ;  Burkina Faso – Mali : 17,43% ;  Côte d’Ivoire – Mali : 9,65% ;  Mali – Sénégal : 6,94%.

D’après le document, “depuis 2018, ajoute la Bceao, des banques ont noué des partenariats avec les établissements de monnaie électronique pour la réception de fonds internationaux sur les comptes de monnaie électronique”, renseigne la Bceao.

Les réceptions de fonds internationaux sur les comptes de monnaie électronique se sont établies à 200.100 transactions pour une valeur de 11,01 milliards de francs CFA à fin décembre 2020 contre 130.986 opérations estimées à 7,31 milliards de francs CFA à fin décembre 2020, soit une augmentation de 52,76% en volume et 50,62% en valeur.

Cette progression s’explique essentiellement par l’offre du service de réception de fonds internationaux par les établissements de crédit au Bénin, au Burkina Faso et au Mali, en partenariat avec les établissements de monnaie électronique à l’instar de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Conformément aux textes en vigueur dans l’Uemoa, les services de paiement transfrontaliers offerts par les émetteurs de monnaie électronique se limitent aux États membres de l’Union. Cette précision est de la Bceao.

A propos de l'auteur

Khadim FALL