Actualité Dakar societe

Interpellé pour avoir filmé le camp Abdou Diassé : L’activiste Diop Taïf édifié sur son sort mardi prochain

Jugé mardi 23 novembre à la barre des flagrants délits de Dakar, l’activiste sera édifié mardi prochain, 30 novembre. Poursuivi pour collecte illicite de données à caractère personnel, Diop Taïf est en prison depuis le 19 novembre dernier. Il a été arrêté suite à un live (direct) sur Facebook qu’il a fait dans l’enceinte du Camp Abdou Diassé. Il a filmé les ambulances qui y sont stationnées, suscitant en ce sens beaucoup de polémique. L’activiste les montrait en disant qu’elles ont été achetées par le Président Macky Sall pour les besoins de la campagne. Interpellé sur son acte, le prévenu s’est débiné en alléguant qu’il faisait un live Facebook avec un de ses amis.

Surpris par les dénégations du prévenu, le représentant du Ministère public n’a pas hésité à lui faire le reproche : « Vous êtes activiste. Il faut assumer et avoir le courage de ce que vous faites. Qui vous a donné le droit de filmer ? Vous ne savez pas s’il y a des espions qui veulent avoir des éléments sur les moyens de nos forces de sécurité et de défense. Lorsqu’on veut faire de la politique, il faut être intelligent et s’assumer… », a asséné le Parquet, selon Le Soleil. Malgré ce sermon, le prévenu a campé sur sa position affirmant qu’il n’avait pas l’intention d’entrer dans le camp mais qu’il voulait juste traverser comme il a l’habitude de le faire. Le Parquet a demandé l’application de la loi; la défense elle, a sollicité clémence pour l’activiste. Le Tribunal rendra son jugement le mardi 30 novembre. Les soutiens de l’activiste Mouhamadou Lamine Bara Diop, dit Diop Taïf, qui exigent la libération de leur camarade, devront à cet effet prendre leur mal en patience, avant de connaître le sort de ce dernier.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye