A LA UNE Actualité Environnement Saint-Louis societe

Saint-Louis-Balise et dragage de la brèche : Le ministre Alioune Ndoye rassure les acteurs sur le délai d’exécution des travaux

Adama SENE correspondant de Teranganews à Saint-Louis

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, a effectué hier une visite de chantier à la brèche de Saint-Louis. Après le désistement des chinois du projet, les travaux de balisage et de dragage de l’embouchure ont été repris depuis le 15 Aout dernier par une entreprise belge. A la sortie de la visite, le ministre de la Pêche s’est déclaré satisfait du rythme d’exécution et rassuré qu’ils seront livrés en fin Janvier 2022 conformément au planning contractuel paraphé entre les deux parties.

Ouverte sur une largeur de 4 mètres vers Gandiol pour éviter à la ville de Saint-Louis des inondations en 2003, l’érosion côtière aidant, la brèche a parcouru aujourd’hui près de 07 km vers la Langue de Barbarie. Aux dernières estimations, en tentant de franchir la brèche, plus de 500 braves hommes de mer y ont laissé leur vie souvent dans des conditions très difficiles. Ainsi, après plus de 18 ans d’attente marqués par des accidents mortels et de nombreuses disparitions de pêcheurs guet-ndariens, les acteurs du secteur de la pêche prient pour que cette fois-ci, les travaux se réalisent concrètement. Pour le ministre de la pêche, les attentes et de prières des acteurs sont prises très au sérieux par les plus hautes autorités.

« Au moment du lancement officiel des travaux de la brèche en Novembre 2020, l’enveloppe n’était même pas inscrite dans mon budget. Mais le chef de l’Etat en a fait son affaire personnelle. C’est pourquoi, une enveloppe de 8,2 milliards de francs CFA est débloquée pour la réalisation du balisage et du dragage de la brèche. Ce que nous avons constaté sur le terrain, nous rassure. L’entreprise belge a l’expertise et les moyens logistiques déployés sont adaptés à l’environnement avec une drague-suceuse qui fait bien le travail. Maintenant nous espérons qu’avec le professionnalisme incarné par l’entreprise depuis le premier appel d’offre, elle livrera les travaux avec les bouées installées en Janvier 2022 », a signalé Alioune Ndoye.

Le ministre de la Pêche et des affaires maritimes, a également profité de la visite pour inviter les pêcheurs de la Langue de Barbarie à collaborer avec l’entreprise en respectant les consignes de passage à la brèche, le temps des travaux. « La réalisation du balisage et du dragage de la brèche est une demande pressante des acteurs, donc leur implication est nécessaire. Pour faciliter la tâche à l’entreprise, des check-points sont mis en place pour indiquer aux pêcheurs la voie à suivre pour la traversée. Donc il faut que chacun s’y mette pour éviter d’éventuels désagréments ou des difficultés. Car, c’est pour répondre à la demande de sécurité des pêcheurs que les travaux de balisage ont entrepris à plus de 08 milliards francs CFA. Ce qui prouve que l’Etat y accorde une grande importance» a-t-il ajouté.

A en croire aux techniciens de l’Anam, la durée des travaux est de 05 mois et demi. Ils consisteront du dragage de la voie maritime de l’embouchure au port polonais et un balisage garantissant une bonne visibilité et de la sécurité des pêcheurs.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire