A LA UNE Actualité Diourbel societe Touba

Inondations à Touba : Serigne Bassirou MBACKE Abdou Khadre porte-parole du khalife invite les services concernés à corriger certains manquements

De Abdoulaye Faye, envoyé spécial de Teranganews à Touba

Le porte – parole du khalife général des mourides, par ailleurs président du comité d’organisation du Magal, Serigne Bassirou MBACKE Abdou Khadre, a présidé ce lundi 27 septembre 2021, en présence des dignitaires religieuses et de la délégation gouvernementale dirigée par Antoine Félix DIOME, ministre de l’intérieur, la cérémonie officiellement qui se tient habituellement au lendemain de la célébration de chaque édition du Grand Magal de Touba.

Cette année, la cérémonie a eu lieu au sein de la maison des hôtes de Cheikhoul Khadim de Darou Khoudoss. Confiant, à l’entame, la parole à Serigne Sidy Mokhtar KA, la voix du khalife s’est par la suite adressée devant l’assistance après l’excellent discours du ministre de l’intérieur, Antoine DIOME. Ce dernier, accompagné par certains de ses collègues ministres, a tenu un discours différent de ceux de ses prédécesseurs.

Serigne Bassirou MBACKE Abdou Khadre s’est exprimé sur les inondations que la cité religieuse a subi cette année. Il avait pourtant alerté sur ce risque depuis très longtemps. Ses mises en garde semble n’avoir, finalement, pas servi à grand-chose. Il demande aux services de l’Etat en charge du secteur d’exécuter avec plus de rigueur pour corriger certains manquements.

En donnant comme titre d’exemple l’apport de la communauté mouride dans la construction du chemin de fer (Diourbel – Touba) sous le magistère du premier khalife de « Borom Touba », le président du comité d’organisation du Magal précise que les mourides n’ont jamais croisé les bras quand il s’agit de trouver des solutions ou de construire des infrastructures.

Le reste du discours, Serigne Bass l’a articulé autour de son vénéré grand-père, Serigne Touba, de son dévouement pour servir le Prophète (PSL), de sa mission difficile que le Tout Puissant « ALLAH », lui avait assigné

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire