A LA UNE Actualité Afrique Guinée politique

Guinée : Alpha Condé arrêté par des militaires et conduit à une destination inconnue

Alpha Condé a été arrêté ce dimanche matin par des militaires à Conakry après la tentative d’un coup d’État.

Chef de l’Etat de la République de Guinée depuis 2010, contesté, il a été filmé par des militaires en treillis, masqués et les armes à la main, Alpha Condé apparaît sur un canapé du palais présidentiel. Le président guinéen est comme sonné, la chemise entre-ouverte, les pieds nus. « Est-ce qu’on a touché à un seul de vos cheveux ? On vous a brutalisé, Excellence? » lui demande un militaire dans une vidéo tournée à Sékoutoureya.

Après son arrestation, il est conduit par les putschistes vers une destination inconnue.

Mamady Doumbouya, commandant du Groupe des forces spéciales et ancien légionnaire de l’armée française, a annoncé retenir Alpha Condé, 83 ans, prisonnier et affirmé qu’il n’était désormais plus président de la Guinée.

Tout indique que les militaires des unités des forces spéciales, à l’origine du coup d’Etat du jour, ont pris le pouvoir en Guinée.

Dans cette vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, le chef des putschistes béret rouge sur la tête et lunette de soleil sur le nez, entouré de deux militaires, Mamady Doumbouya annonce que « la situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la gabegie financière […] ont amené l’armée républicaine à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple de Guinée. »

 

Il annonce aussi la dissolution de la Constitution, du gouvernement, des institutions et la fermeture des frontières. Enfin, il annonce qu’un « Comité national du rassemblement et du développement, CNRD » a pris le pouvoir.

Celui qui apparaît aujourd’hui comme le chef des putschistes a appelé ses « frères d’armes à l’unité » et à rester dans leurs casernes.

A propos de l'auteur

Khadim FALL