A LA UNE Actualité economie Ziguinchor

Ziguinchor : Grogne des acteurs de la filière anacarde qui dénoncent un monopole illégal du transport maritime des noix

De Youssouf DIAMMA, correspondant de Teranganews à Ziguinchor

Avec des prévisions record pouvant aller jusqu’à quatre-vingt mille (80 000) tonnes de noix d’anacarde à exporter au titre de la campagne 2020-2021, pour pas moins de soixante milliards (60 000 000 000) de FCFA. le transport du produit, de la Casamance au port de Dakar, est assurée par une seule société. Or, selon les acteurs de la filière anacarde qui ont fait face à la presse à Ziguinchor ce mardi 13 juillet 2021, cette société ne dispose que d’un seul navire équipé de conteneurs pour faire la desserte Ziguinchor-Dakar ».

A en croire Mame Birame Ndiaye, porte-parole des  » Cadres de concertation de la filière anacarde et l’Unacois Jappo région de Ziguinchor » « de ces 60 milliards de francs, le transport maritime se taille la part du lion avec 2 milliards FCFA qui aiguisent des appétits or, pour cette projection de 80 000 tonnes, le bateau à containers le Djilor qui assure le transport du noix a une capacité de 150 containers de 20 pieds soit 2550 tonnes par voyage et par semaine. Donc il faut cette société 35 rotations pour épuiser le stock actuel de noix pour une durée de 7 à 8 mois et nous aurons un chevauchement entre les deux campagne 2021-2022 ».

Pour lui, « cette situation de monopole dans le transport maritime est illégale, injuste et non justifiée et cela nous est imposé ».
Il demande à l’Etat de libéraliser le transport maritime de la noix pour permettre à d’autres acteurs qui le souhaitent de s’y lancer. C’est ainsi que selon lui, « nous pouvons mobiliser deux autres bateaux à containers et expédier tout le stock disponible de noix en deux mois au plus ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire