A LA UNE Actualité Pêche Saint-Louis

Saint Louis-Assemblée générale URPAS : Au menu des échanges, le redémarrage des travaux de la brèche annoncé en mi-août

De Adama Séne correspondant à Saint-Louis 

L’union régionale des pêcheurs artisanaux du Sénégalh/Saint-Louis (URPAS) a organisé sa première assemblée générale ordinaire à la chambre de commerce et d’industrie de la capitale du Nord. Une occasion qui a été saisie par les pêcheurs pour renouveler leurs instances de décisions mais également pour passer en revue les différentes activités menées par la structure et autres préoccupations du secteur dont la stabilisation et le balisage de la brèche.

Une préoccupation qui a réussi un écho favorable auprès des autorités qui ont annoncé le redémarrage des travaux de la brèche. Venu superviser la rencontre de renouvellements du bureau régional des pêcheurs artisanaux, Achille Gueye, Directeur de l’Agence nationale des affaires maritimes (Anam ), a déclaré que l’État ne ménagera aucun effort pour la réalisation des travaux de la brèche. ” Le redémarrage des travaux de dragage et de balisage de la brèche est imminent. D’ailleurs une réunion s’est tenue dernièrement avec des experts de l’entreprise belge BEME , maître d’ouvrage délégué, des techniciens du ministère de la pêche, de Latyr Fall, adjoint au maire de Saint Louis chargé de la pêche et d’autres acteurs du secteur pour la reprise effective des travaux le 15 août prochain” a signalé Achille Gueye, par ailleurs représentant le ministre de la pêche.

Une annonce confirmée par le maire Mansour Faye qui a profité de l’occasion pour rassurer les professionnels de la pêche que les travaux dureront cinq (05) mois et de les rappeler les réalisations du président Sall en faveur du secteur. ” La pêche est inscrite parmi les priorités du Chef de l’État. Pour soutenir le secteur, le gouvernement a posé des actes concrets avec la subvention des moteurs hors-bord à hauteur d’un million de francs Cfa , la subvention du carburant des pirogues, le renouvellement du parc piroguier et des camions frigorifiques des mareyeurs , la construction de plateformes dans les quais de pêche, dont celui de Saint Louis peut accueillir jusqu’à 200 camions, sans oublier les licences de pêche obtenues auprès du gouvernement mauritanien pour les pêcheurs guet ndariens” a déclaré l’édile de la vieille cité.

Le président sortant de l’Urpas/ Saint Louis, Macoumba Dièye, qui a été reconduit pour un second mandat de trois ans, a invité les autorités à respecter leurs promesses pour soulager les pêcheurs. ” La pêche artisanale connait beaucoup de difficultés, mais la brèche et son lot de catastrophes, est un problème qui inquiète et dépasse les pêcheurs. C’est pourquoi nous restons à l’écoute de nos autorités qui ont annoncé le redémarrage des travaux de la brèche pour le 15 août. , Nous prions pour que cette fois ci, les travaux se fassent jusqu’au bout” a soutenu Macoumba Dièye.

Réinstallé dans la fonction de secrétaire général de l’union régionale des pêcheurs artisanaux du Sénégalh/Saint-Louis,

Macoumba Dièye a profité de la tribune offerte pour tendre la main à tous les acteurs de la Langue de Barbarie pour qu’ils oeuvrent dans une dynamique unitaire. Avant de rappeler que l’Urpas est une association qui a pour mission de défendre les intérêts des pêcheurs et de la pêche.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire