Actualité

Kaolack : L’Etat apporte son soutien aux sinistrés de Keur Mabadiakhou avec une enveloppe de 100 millions FCFA et des vivres

De Ibrahima Diamé correspondant de Teranganews à Kaolack 

Moins d’une semaine après le ravage par une tempête dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 juillet, qui a touché 22 villages de la commune de Ker Mabadiakhou dans le département de Nioro, le gouvernement du Sénégal, à travers la personne du Ministre du Développement Communautaire, de l’équité territoriale et sociale Samba Ndiombene Ka, est venu au chevet des sinistrés avec une enveloppe de 100 millions de FCFA des vivres, les blessés seront aussi pris en charge. La tempête y a fait deux morts et plusieurs dégâts matériels. Plus de 335victimes ont été répertoriés et 22 villages affectés. 

Au moins, plus de 22 villages ont été affectés par cette tornade qui a fait effondrer des bâtiments, des murs de clôture, faisant aussi envoler des toitures des écoles et des chambres, sans compter les pertes en vie humaine. Deux personnes, un père et son fils qui dormaient dans une case ont perdu la vie dans les décombres. Les trois villages de Ndramé Dimb, Tawfekh, et Konkano sont les plus touchés. Cependant c’est à Ndramé Ndimb que les dégâts sont plus manifestes. C’est là-bas d’ailleurs là-bas que le ministre a démarré sa tournée. D’abord il a rencontré les notables qui l’ont reçu a l’esplanade du mausolée de leur défunt guide religieux. Le ministre, au nom du président de république, Macky Sall, a dit toute sa compassion et l’engagement du Gouvernement à accompagner ces familles sinistrées dont l’essentiel, sont devenus des sans abris.

Après s’être entretenu avec les notables et les jeunes, le ministre a fait le tour de quelques concessions, dont celle des victimes ayant perdu la vie avant de rendre visite aussi au blessés. Certaines personnes, des enfants comme des adultes s’en sont sortis avec des blessures graves. Et leur prise en charge médicale était visiblement défectueuse. C’est pourquoi, le ministre a pris séance tenante l’engagement de payer les frais pour leur prise en charge médicale.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire