A LA UNE Actualité societe

Aid El Kébir au Sénégal : La coordination des Musulmans célèbre Tabaski ce mardi

La coordination des musulmans du Sénégal célébre ce mardi 20 juillet, l’Aid el Kébir ou tabaski dans un contexte de propagation à grande échelle du nouveau coronavirus sous l’effet du variant Delta.

Mais la grande majorité des Sénégalais va célébrer l’Aïd, mercredi 21 juillet, à l’appel de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (officielle).

L’Aid el-Kebir ou Aid al-Adha, une des deux grandes fêtes musulmanes, est célébrée le dixième jour de Dhul-Hijjah, le dernier mois du calendrier hegirien.

Elle est marquée par le sacrifie d’un mouton pour commémorer la soumission du Prophète Ibrahim à Tout-Puissant.

A cause de la propagation à grande échelle de la Covid-19, la Mosquée omarienne, et plusieurs lieux de culte ont annulé le rituel de la grande prière de la tabaski.

A la mosquée Massalikoul jinane, à Dakar, ’’le port obligatoire de masque, la natte individuelle, l’utilisation du gel hydroalcoolique et la distanciation physique sont strictement recommandés’’ lors de la grande prière prévue, le mercredi 21 juillet.

Dans son édition de ce mardi, Sud Quotidien parle de ’’tabaski à double vitesse’’.

‘’La communauté musulmane du Sénégal célèbre encore la fête de la tabaski en rangs dispersés. Et pour cause, alors qu’une partie de la communauté commémore le sacrifice d’Abraham ce mardi, au lendemain de la station d’Arafat, avec l’Arabie Saoudite, la grande majorité a pris date pour demain, mercredi’’, écrit la publication.

Dans ce contexte de célébration de la tabaski sur fond de pandémie, Le Quotidien s’exclame à la Une : ’’faites du sacrifice’’. Une invite du journal pour ’’appeler les fidèles à redoubler de vigilance et d’efforts afin d’éviter de chopper le virus, face aux assauts meurtriers du variant Delta’’.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire